mardi 22 novembre 2011

Mes années Ben Ali dans Fi Kilmtine

Yves-Aubin de la Messuizière
Demain à midi 15, j'aurais le plaisir d'interviewer l'ancien ambassadeur de France en Tunisie (2002-2005), Yves-Aubin de la Messuizière, qui va sortir le 30 novembre chez CERES éditions "Mes années Ben Ali : Un ambassadeur de France en Tunisie".

Un livre aussi intéressant pour le lecteur tunisien que pour le français, puisqu'il donne un éclairage inédit sur les relations très particulières des deux pays sous Ben Ali. Le livre révèle également deux télégrammes diplomatiques que La Messuzière a été autorisé à publier avant le délai habituel de 30 ans.

Voici un extrait de sa préface que vous pourrez retrouver dans son intégralité sur le site de Ceres

« Quand Karim Ben Smaïl, le directeur des éditions Cérès, me proposa, au lendemain de la chute de Ben Ali, de publier un livre relatant mon expérience d’ambassadeur de France en Tunisie, de 2002 à 2005, écrit-il, j’acceptai aussitôt de transmettre un témoignage qui pourrait intéresser principalement les lecteurs tunisiens. En effet, l’activité d’un ambassadeur est parfois entourée de mystère car le plus souvent, il doit agir dans la discrétion, plus particulièrement sous les régimes autoritaires.
Même si je souhaite être le plus transparent possible, le lecteur ne doit pas s’attendre à des révélations sensationnelles. Il pourra, toutefois, mieux comprendre, je l’espère, le mode de fonctionnement d’une ambassade dans la Tunisie de Ben Ali.

Dans la rédaction de l’ouvrage, je me suis appuyé sur les archives du ministère des Affaires étrangères et celles de l’ancien président de la République, Jacques Chirac, déposées aux Archives nationales.

Je me suis efforcé de rapporter de manière privilégiée l’analyse que l’ambassade faisait, à la fois du régime de Ben Ali et de la société tunisienne.

La prévision et l’anticipation étant au coeur du métier diplomatique, je tenais régulièrement informées les autorités françaises des dérives du régime et des risques portant sur la stabilité du pays. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité publier, en annexe de l’ouvrage, avec l’accord du ministère des Affaires étrangères, deux correspondances diplomatiques, Réflexion prospective sur la Tunisie en 2010 et L’Envers du décor, rédigés respectivement en 2003 et 2005».

Une séance de dédicace est prévue pour le samedi 3 décembre 2011, 18h à la Librairie Mille Feuilles , à la Marsa

Aucun commentaire: