samedi 6 octobre 2012

Nominé au Tunisiana Web Awards

karimbenamor.com est sélectionné parmi les 5 finalistes de la Catégorie "Meilleur Site Personnel"

Rien que que le fait de faire partie de la short list fait plaisir car ce site date de l'age de pierre de la websphère tunisienne.

Il est vrai que je n'ai pas eu le temps ces derniers temps de lui donner un coup de jeune, mais il faut savoir que c'est un véritable site personnel car je l'ai pensé, conçu et développé ligne par ligne: Pas de joomla ou autres recettes déjà pré cuisinées.  

Alors si jamais ce site sera primé, ce sera vraiment un grand bonus :)

La course est serrée, d'autres sites plus jeunes et plus populaires sont dans la course mais c'est pas grave, prenez malgré tout le temps d'aller voter, et pourquoi pas tout de suite ;)

www.tunisianawebawards.com puis cliquer sur ma tronche dans la catégorie Blogs/Sites , sous-catégorie Meilleur Site Personnel!

Les votes seront clos le jeudi 10 octobre et vous pouvez voter plusieurs foissi vous laissez un écart d'environ 2 heures entre chaque vote/

Les nominés de chaque catégorie sont invités le 11 octobre à la soirée de remise des prix et on saura alors qui a gagné.

Haya, un coup de clic svp

mercredi 26 septembre 2012

Les islamistes et la conquête démocratique du pouvoir - communiqué

Communiqué de presse

IVèmes  Conférences de l’ATEP

« Les islamistes et la conquête démocratique du pouvoir » samedi 29 septembre à l’Hôtel Safir Palace-Hammamet Sud
            
Tunis le 26 setembre 2012 – Dans le cadre de ses activités, l’Association Tunisienne d’Etudes Politiques (ATEP)- présidée par le professeur de sciences politiques M.Hatem M’RAD- organise les IVèmes Conférences de l’ATEP portant sur « Les islamistes et la conquête démocratique du pouvoir » et ce le samedi 29 septembre 2012 à l’hôtel Safir Palace à Hammamet Sud.

Outre l’analyse du phénomène de l’islamisme en tant que tel, les interventions s’attarderont aussi bien sur l’expérience tunisienne en pleine gestation que sur les expériences comparées égyptienne, algérienne, libyenne...

Désormais, toute la difficulté est de savoir si les islamistes vont jouer réellement ou pas le jeu démocratique.
  • Ont-ils la compétence politique nécessaire pour gérer démocratiquement leurs sociétés ?
  • Ont-ils l’expérience nécessaire de conduire les changements démocratiques après des décennies d’exil et d’emprisonnement ?
  • Sauront-ils faire les compromis nécessaires à la gestion des conflits en démocratie ou refuseront-ils l’abandon de la chariâ ?
  • Sauront-ils expurger leurs programmes politiques des vestiges archaïques de la tradition islamique, incompatibles avec les exigences des sociétés modernes ?
  • Pourront-ils concilier islam et démocratie à la manière du modèle turque? Sont-ils acculés à faire des concessions en la matière sous la pression des puissances mondiales ?
  • Réussiront-ils à calmer les plus intransigeants et les plus violents d’entre-eux, notamment les salafistes, encore enclins au jihadisme ?
  • Sauront-ils inspirer confiance à l’ensemble de l’opinion publique ?
  • Réussiront-ils la conquête démocratique du pouvoir ?

PROGRAMME

Séance de la matinée

  • 9h25 : Hatem M’rad, Allocution de Bienvenue
  • 9h 30 : Hamadi Redissi, Professeur à la Faculté de Droit et de science politique de Tunis : Islamisme et post-islamisme
  • 9h50 : Mouldi Lahmar, Professeur de sociologie à la Faculté des sciences humaines de Tunis : « Est-ce qu’un mouvement de prédication religieuse est en mesure de fonder la démocratie ? (en arabe)
  • 10h10 : Amin Mahfoudh, maître de conférences agrégé à la faculté de Droit de Sousse : Les islamistes seraient-ils impliqués par le printemps arabe?
  • 10h30- Pause café
  • 10h45 : Ajmi Lourimi, membre dirigeant à Ennahdha : Les islamistes, la démocratie et l’Etat séculier
  • 11h05 : Hatem M’rad, Professeur à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis : Le difficile apprentissage du compromis démocratique par Ennahdha
  • 11h25 – 12h : Débat

Séance de l’après-midi :

  • 15h00 : Amine Thabet, Assistant à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis : Majorité islamiste et laïcité kémaliste en Turquie
  • 15h20 : Hana Ben Abda, Assistante à la faculté des sciences juridiques, économiques et de gestion de Jendouba: La confrérie à l’épreuve de l’Etat démocratique en Egypte
  • 15h40 – 15h55 : Pause café
  • 16h00 : Moez Charfeddine, Assistant à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis : La débâcle des islamistes en Algérie
  • 16h20 : Alaya Allani, Historien chercheur à la Faculté des Lettres de la Manouba : Islamisme et démocratie en Libye (en arabe)
  • 16h40 : Débat

dimanche 23 septembre 2012

communiqué du Ministere de l'Industrie sur le Gaz de schiste

communiqué du Ministere de l'Industrie sur le Gaz de schiste

مصدر من وزارة الصناعة يؤكد

ملف الغاز الصخري لن يخضع للمزايدات السياسية بل للمصلحة الوطنية والمحافظة على البيئة السليمة في بلادنا

تسارعت خلال الأيام الأخيرة الإنباء حول اتفاق بين وزارة الصناعة و شركة شال قصد منح هاتة المؤسسة رخصة لاستغلال الغاز الصخري (Gaz de Schiste) في تونس و القيام بأعمال استكشافية في منطقة "حوض القيروان" قد تنجر عنها أخطار جسيمة على المحيط و صحة المواطن

وإذ تؤكد مصالح الوزارة الصناعة انه لم يقع إلى حد ألان إسناد أية رخصة إلى أية جهة كانت تتعلق بالغاز الصخري فانه يجدر التذكير انه أمام الاحتراز المتزايد حول الطاقة النووية و الكلفة المرتفعة للطاقات المتجددة في العالم شهدت تقنيات استغلال هذا الغاز نجاحا في عديد البلدان من بينها الولايات المتحدة الأمريكية و كندا حيث أكد عديد الخبراء ان اللجوء إلى الغاز الصخري لايمثل أي ضرر في كل الأحوال

وأصبحت عديد البلدان المنتجة للنفط لا تستبعد كذلك التعامل مستقبلا مع الغاز الصخري Gaz de Schiste كإحدى ثروات البلاد

وفي هذا الإطار يندرج اهتمام تونس بتجربة الغاز الصخري كوسيلة لتلبية الحاجيات الوطنية المتزايدة للطاقة خاصة أمام توقعات النفاذ التدريجي للمخزون التقليدي للنفط حيث درست اللجنة الاستشارية الوطنية للمحروقات مطلب تقدمت به شركة شال للقيام ببحوث استكشافية عن المكامن التقليدية ( بترول و غاز) و الغير تقليدية ( Gaz de Schiste ) سنة 2013 بالاعتماد على هذه التقنية وأوصت بضرورة استكمال دراسة هذا الملف وتوفيركل الاحتياطات التي تراعي الجوانب البيئية و السلامة و المحافظة على الموارد المائية

كما تشير مصادر وزارة الصناعة انه على غرار ما تم إقراره بالنسبة للمواد الطاقية الأخرى ستقع معالجة هذا الملف مع الاستئناس بتجارب البلدان الاخرى التي اعتمدت هذه التقنية ومراعاة كل مقتضيات المحافظة على البيئة في إطار الشفافية وروح المسؤولية وفقا للمقاييس الفنية المعمول بها دون التأثر بالمزايدات سواء كانت ناتجة عن أطراف سياسية او مؤسسات أجنية تنشط في قطاع الطاقة أصبحت مصالحها مهددة بحكم ترويجها لتقنيات أخرى لإنتاج الطاقة

baromètre politique de 3C Etudes

Principales conclusions de la neuvième vague du baromètre politique de 3C Etudes:
  • Onze mois après les élections de la constituante, Ennahdha perd 31% de son électorat, le CPR en perd 39%, Ettakattol en perd 30%. L’ex-POCT triple son électorat, l’ex-PDP progresse de 62% et Al-Aridha progresse de 25% et s’accaparerait la deuxième place si les élections de la constituante étaient réorganisées de nouveau. 
  • En cas d’élections législatives l’année prochaine, Ennahdha récolterait 30,4% des suffrages. Nida Tounes viendrait en deuxième position avec 20,8% des voix. Ajjoumouhouri serait 3ème avec 7,6%. 
  • 60% des Tunisiens expriment leur mécontentement de la situation sécuritaire contre 40% en août. 40% sont satisfaits de la prestation du gouvernement et 55% non satisfaits de sa prestation, 23% satisfaits de celle de l’opposition et 61% satisfaits de la prestation des médias. 

samedi 22 septembre 2012

JOURNEE MONDIALE DES PERSONNES ÂGEES - communiqué


JOURNEE MONDIALE DES PERSONNES ÂGEES
Lundi 1er octobre 2012
MADART - CARTHAGE
 
 
TETA, ALF MARRA de Mahmoud Kaabour – 48’ – 2010 - Liban
Le réalisateur filme sa grand mère Teta Fatima, une matriarche de 83 ans de la famille Kaabour dans un vieux quartier beyrouthin. Avec une grande complicité, il observe la vieille dame comme un véritable personnage qui a du mal à faire face au silence. Son mari violoniste (décédé 20 ans plutôt) est constamment là par son absence. Ses traits se manifestent à travers le petit-fils cinéaste tandis que ses improvisations inédites au violon le font revivre dans l’univers du film. Teta, Alf Marra rassemble grand-père, grand-mère et petit-fils dans un documentaire ludique et poétique qui a pour but de conjurer la mort et la séparation.
 
LA MAISON D’ANGELA de Olfa Chakroun – 26’ – 2010 - Tunisie
À 75 ans, la vie d’Angela change. Elle attend de quitter définitivement sa maison située à la Goulette. Sa déchirure se croise avec les souvenirs bigarrés de son ancien quartier.
 
MANANA AL MAR de Inès Thompsen – 83’ – 2006 – Espagne / Allemagne
À la fin de l’été, la plage de Barcelone se vide de ses corps bronzés. Enfin, presque ! Un joggeur, un châtelain et une sirène des mers, tous plus ou moins octogénaires, reviennent tous les jours à la mer. José, qui a commencé à courir à soixante-huit ans, «quand les autres abandonnent»; Antonio, qui a construit sa salle du trône, pierre par pierre; Paulina, qui nage au large en chantant des boléros cubains, hiver comme été. Entourés de quelques autres irréductibles, dont un stoïque fumeur, sous vent et pluie, neige et soleil, ils racontent leurs destinées.
 
AVEC LE SOUTIEN DE L’INSTITUT ARABE DES DROITS DE L’HOMME

vendredi 21 septembre 2012

rencontres régionales de dialogue entre élus et électeurs - communiqué

Le comité directeur de l’Association Tunisienne pour l’Intégrité et la Démocratie des Elections (ATIDE) et les membres de ses Bureaux régionaux aux gouvernorats de Sidi Bouzid et Gafsa ont le plaisir de vous inviter à leurs prochaines rencontres régionales de dialogue entre élus et électeurs, selon le programme suivant :
-          Samedi 22 septembre 2012 à partir de 14H30 au Palais Dhiafa à Sidi Bouzid, sur le thème : «Réalité des élections dans le cadre de l’Assemblée Nationale Constituante».
-          Dimanche 23 septembre 2012 à partir de 9h30 à l’hôtel Jugurtha Palace à Gafsa, sur le thème: «Rôle de la Justice transitionnelle dans le développement».
Pour chaque rencontre régionale, l’Association ‘‘ATIDE’’ invite des membres de l’Assemblée Nationale Constituante, représentant les partis et coalitions politiques de la circonscription concernée, pour un dialogue avec les électeurs en présence d’organisations de la société civile, d’experts, d’universitaires, de représentants des médias et de citoyens.
Les Rencontres ATIDE pour le dialogue démocratique, qui tiennent lieu, chaque fois dans une région, et dans toutes les circonscriptions, visent à développer la communication et le débat constructif entre élus et électeurs. Elles constituent une réelle opportunité pour les membres de l’Assemblée Nationale Constituante pour présenter leurs visions et leurs explications des divers projets de lois ainsi que de discuter des sujets qui intéressent les électeurs en cette importante période de transition démocratique.
Cette initiative, soutenue par la Fondation Friedrich Naumann, s’inscrit également dans la démarche de l’association ‘‘ATIDE’’ pour la promotion des valeurs de la démocratie participative et l’interaction entre les citoyens et les élus en vue de contribuer à faciliter l’indispensable communication sur les sujets cruciaux relatifs à la rédaction de la constitution et aux travaux et décisions de l’ANC.

lundi 17 septembre 2012

de retour à ECOMAG

Retrouvez moi dans un nouveau rendez vous sur EXPRESS FM.

Desormais, je serais présent à l'antenne du lundi au vendredi entre 17h00 et 20h00 dans l'émussion ECOMAG.

Au programme, des invités, des reportages, des interviews, des chroniques, des informations et de la musique.


Manel Amara remporte le 1er prix de la meilleure jeune chanteuse arabe

Je viens de recevoir ce communiqué de presse relatif à Manel Amara. Je vous le publie pour info. Ca vous changera de la morosité environnante.



L’artiste tunisienne Manel Amara vient de remporter le 1er prix de la meilleure jeune chanteuse arabe et ce dans le cadre de la 13ème édition du Festival International de l’Oscar des Vidéos Clip qui s’est tenu dernièrement du 13 au 16 septembre 2012 au Caire.

La chanson « Bensa Hali », est écrite et composée par Zied Borji.

Manel Amara s'est distinguée parmi une multitude de stars venues des quatre coins du monde arabe à l'instar de Mohamed Mounir ou Ali Hajar.

Il est à signaler qu’on trouve parmi les membres du jury : la grande actrice Nabila Abid, le grand musicien Hani Chanouda, le réalisateur Adel Awedh et la fameuse actrice Madeline Matar.

 Rappelons que c’est en Inde, que la séduisante artiste Manel Amara a tourné ce vidéo clip. C’est une sorte de combinaison spectaculaire de drame, de paysage, de rituel, de musique et de danse.

Et tout au long de la soirée finale du festival, Manel a su attirer les présents avec sa robe de style pharaonique.

dimanche 2 septembre 2012

Relooking du karimbenamor.com

Un coup de peinture fraiche sur le site qui date de plus de dix ans déjà.

Si vous avez des remarques et des suggestions, merci de me les communiquer.

:)


dimanche 1 juillet 2012

Jungle Park, le premier parc d’accrobranches à Sousse - communiqué

L’hôtel El Ksar Resort & Thalasso 4* à Sousse se dote d’un nouveau produit para-touristique unique en son genre qui porte le nom de « Jungle Park » ou « Parc de la Jungle ».

Il s’agit du premier parc d’accrobranches qui a été édifié sur 4 hectares dans les superbes jardins de l’établissement.

L’accrobranches (connu aussi sous le nom de Parcours aérien forestier) est un loisir de sport et d’aventure qui rencontre un énorme succès notamment en Europe et qui consiste à grimper et à se déplacer dans les arbres en toute sécurité grâce à des équipements spécialement étudiés pour cette activité.

 Au « Jungle Park » de Sousse, les enfants peuvent s’adonner à ce loisir à partir de l’âge de 4 ans. 11 parcours, dotés de 80 différents ateliers, dont la hauteur est comprise entre 1 mètre (pour les tout-petits) et 10 mètres (pour les sportifs aguerris) ont été créés et permettent le passage d’un arbre à un autre. Chaque parcours (que l’on distingue par des couleurs : rose pour le plus accessible jusqu’au noir pour le plus énergique) est semé de difficultés simples au début et qui se compliquent au fur et à mesure que l’on avance et se finit par une tyrolienne dont la plus haute s’étend sur une longueur de 150 mètres.

Dès leur arrivée au parc, les grimpeurs sont pris en charge par des moniteurs qui vont tout d’abord leur fournir les équipements obligatoires (harnais, mousquetons, etc.) dans un souci de sécurité. Le matériel utilisé est conforme aux strictes normes européennes en la matière, de même que les moniteurs ont été formés à travers des stages spécifiques encadrés par des superviseurs qualifiés. Les enfants bénéficient ensuite d’une petite initiation et d’un accompagnement continu à partir du sol.


Le « Jungle Park » est avant tout un lieu de convivialité accessible aussi bien à la clientèle de l’établissement qu’aux visiteurs de passage sans limite d’âge. Les parents peuvent suivre l’évolution de leurs enfants dans les différents parcours.

L’installation des équipements nécessaires à l’activité a été réalisée par des spécialistes français en prenant bien soin des arbres qui composent le jardin de l’hôtel El Ksar et de l’environnement de manière générale. L’accrobranches est en effet étroitement liée à la protection de la nature puisqu’elle intègre avant tout la notion du respect des arbres. Ce loisir a également d’autres portées physiques, sensorielles, etc. qui permettent de développer l’éveil des sens des enfants et d’accroître leur confiance en soi.

Le staff du Jungle Park
Le parc a été édifié dans l’objectif d’apporter un complément à la diversification du produit touristique de la ville de Sousse. Son inauguration officielle le 30 juin 2012, en présence du gouverneur de Sousse, coïncide avec le démarrage de la haute saison touristique.

Ouvert toute l’année (sauf quand les conditions climatiques ne le permettent pas) le parc est doté de lieux de repos ombragés et met à la disposition des visiteurs un restaurant-barbecue pour se restaurer.

Le « Jungle Park » est à découvrir individuellement, en famille ou entre amis pour des aventures ludiques inoubliables sortant de l’ordinaire.

Legalize it?

A propos de la lutte contre la drogue et la pénalisation de la possession de drogues douces.

Ceci ne veut pas dire que je suis pour la dépénalisation, mais les chiffres produits dans ce document donnent à réfléchir.

A vous de faire votre propre opinion.


 No Justice For All
Created by: OnlineCriminalJusticeDegree.com

jeudi 31 mai 2012

Gagnants des Trophées 2012 d'African Banker



La sixième édition des Trophées African Banker a rassemblé à Arusha en Tanzanie plus de 400 délégués à l'occasion des réunions annuelles du Groupe de la Banque Africaine de Développement.

Olusegun Agbaje, Directeur General de la Guaranty Trust Bank, une des plus importantes banque au Nigeria, a gagné  le Trophée Banquier africain de l'année.

Ecobank a remporté le Trophée Banque africaine de l'année qui le lui a été remis par les professionels de la monetique la MSCC basee en Egypte.

Le Trophée Deal de l'annee a été décerné à Standard Bank et celui de la Banque la plus novatrice de l'année à Equity Bank au Kenya pour sa revolution bancaire en Afrique de l'Est.  

Renaissance Capital a gagné le Trophée Banque d'investissement de l'année et la Banque marocaine BMCE celui de  Banque socialement responsable de l'année.

Le Mozambique a été  récompensé pour la deuxième fois avec BCI, qui a reçu le trophee de meilleure banque en Afrique Australe.

Le Trophée Carrière exemplaire est revenu à Arnold Ekpe, le directeur général d'Ecobank.

Commentant la cérémonie, Omar Ben Yedder, l'éditeur du magazine African Banker a déclaré : « Nous avons des banques très performantes en Afrique qui ont démontré leur solidité et qui sont un véhicule majeur pour stimuler la croissance économique face aux turbulences et incertitudes mondiales. Nous avons eu l'occasion de saluer ce soir les performances remarquables des banquiers africains et des institutions qu'ils dirigent. Les  lauréats de cette année représentent un bon mélange entre l'Afrique francophone et anglophone, les grands et les petits pays. Ils sont le reflet exact d'un secteur bancaire dynamique et concurrentiel qui se développe très vite. J'ai toute confiance en l'avenir et la réussite de cette soirée exceptionnelle témoigne du chemin accompli et des progrès considérables qui sont en train d'être faits en Afrique ».

Organisé par le magazine African Banker, cet événement annuel, honore les leaders et les institutions qui contribuent le plus à réformer et à moderniser la banque et la finance en Afrique et à développer l'économie du continent.

GAGNANTS

Banque africaine de l'année
Ecobank (ETI), Togo

Banquier africain de l'année
Olusegun Agbaje, Managing Director, Guaranty Trust Bank, Nigeria

Meilleure banque regionale
Attijariwafa Bank, Maroc - Region Afrique du Nord
BGFI, Gabon - Afrique Centrale
Bank of Kigali, Rwanda - Afrique de l'Est
Access Bank, Nigeria - Afrique de l'Ouest
BCI, Mozambique - Afrique Australe

Deal de l'annee
Jinchuan's Acquisition of Metorex - Standard Bank Group

Emission obligataire
Emission obligataire souveraine du Senegal - Standard Chartered Bank
Banque d'investissement de l'année
Renissance Capital

Fond d'investissement de l'anné
Citadel Capital, Egypt

Trophée de l'inclusion financière
Groupe Banque Populaire, Morocco

Banque la plus novatrice de l'année
Equity Bank, Kenya

Banque socialement responsable de l'année
BMCE Bank Group, Morocco

African Banker Icon
Dr Eleni Gabre-Mahdin, Founder and CEO, Ethiopia Commodities Exchange

Gouverneur de l'année
HE Mustapha Kamel Nabli, Central Bank Governor, Tunisia

Ministre des Finances de l'année
HE Kerfalla Yansané, Minister of Finance, Guinea

Carrière exemplaire
Arnold Ekpe

lundi 2 avril 2012

La Tunisie un an après la révolution

J'ai le plaisir ce mercredi de modérer une conférence débat sur la "La Tunisie un an après la révolution" avec un panel de qualité:
  • Mr Riadh Bettaieb, Ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale,
  • Mr Fadhel Abdelkafi, Président du conseil d'administration de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis (BVMT) 
  • Mr Habib Karaouli, Directeur Général de la Banque d'affaires de Tunisie 
  • Mr Ikbel Bedoui, Directeur Général de Fitch Maghreb Rating,
  •  Mr Mohamed Haddar, Président de l'Association des Économistes Tunisiens et professeur à l'université Tunis El Manar
  • Mr Slim Zeghal, membre fondateur et porte parole de CONECT
Cette conférence sera précédée du lancement de la stratégie 2012-2013 de la BAD en Tunisie.

vendredi 30 mars 2012

Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH, reçoit le Prix Nord-Sud du Conseil de l'Europe - communiqué



Le Prix Nord-Sud du Conseil de l'Europe a été remis mardi 27 mars, à Lisbonne, par le Président de la République du Portugal à Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH et à Boris Tadić, Président de la République de Serbie. Le Comité exécutif du Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe 2011 a décidé d’attribuer le Prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe 2011 à :

- pour le Sud : Souhayr Belhassen (Tunisie), Présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), en reconnaissance de son engagement militant de longue date en faveur des droits humains dans le monde, ainsi que pour son combat pour les droits des femmes. Son parcours revêt un caractère à la fois exemplaire et symbolique du rôle majeur joué par les femmes dans les changements historiques intervenus en 2011 dans le monde arabe. C’est la première fois que ce prix est remis à une personnalité tunisienne.

- pour le Nord : Boris Tadić, Président de la République de Serbie, en reconnaissance de son action politique en faveur de la réconciliation des Balkans et de l’intégration de son pays dans le processus de construction européenne. So
n soutien à la justice internationale a été déterminant dans l’arrestation et le transfert à La Haye, en 2011, des deux derniers criminels recherchés par le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (Ratko Mladić et Goran Hadžić).

Lors de la cérémonie, Souhayr Belhassen, a déclaré "Je suis être très honorée de recevoir ce prix et je souhaite rendre hommage à toutes les femmes qui de par le monde se mobilisent et luttent pour que leurs droits soient respectés. Il n'y a pas et il ne peut y avoir de démocratie sans égalité entre les femmes et les hommes."  Mme Belhassen a également rappelé que la "Tunisie offre l'expérience unique, d'une révolution purement populaire,  réalisée sans le concours de la communauté Internationale et qui a abouti à la disparition complète du régime."



Le Prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe distingue des personnalités qui contribuent, de par leur action et exemple, à la promotion de la solidarité et de l’interdépendance mondiales. Il est décerné chaque année par le Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe.

L’année dernière, le Prix Nord-Sud a été décerné à l’ancien Président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva et à la présidente de l’International Crisis Group, Louise Arbour. Dans les éditions précédentes ont été distinguées d’éminentes personnalités comme Bob Geldof, Simone Veil, Mário Soares, Peter Gabriel, Stéphane Hessel, Graça Machel, la Reine Rania de Jordanie, M. Jorge Sampaio et Mikhaïl Gorbatchev.

lundi 26 mars 2012

Open Financial Day

Communiqué de presse de l’action « Open Financial Day »

Moyennant d’une visite guidée, cette manifestation contribuera Le rôle économique essentiel de la Bourse dans les économies contemporaines et d’assurer le lien essentiel entre les agents économiques qui cherchent à placer leur épargne (ménages, investisseurs individuels ou institutionnels) et les sociétés en quête de financement, assurant leur croissance et leur développement.

Des témoignages d’intervenants et experts tunisiens seront exposés durant cette action, dans le but de présenter les principes et l’organisation des marchés boursiers et la méthodologie de calcul et d’ajustement de l’indice de capitalisation TUNINDEX. En plus déployer les règles d’introduction et de placement, ainsi les règles et les technologies des négociations accompagnées d’une simulation.

La Journée est organisée en collaboration avec la BVMT et quelques sociétés intermédiaires en bourse, ainsi quelques médias audiovisuels. Pour participer à l’événement, contacter la Jeune Chambre Internationale de Tunis, l’entrée payante et les places sont limité.

La jeune Chambre Internationale de Tunis « JCI Tunis » est une organisation à but non lucratif, fondé depuis 1971, contribue à la formation des jeunes leaders entre 18 à 40 ans. Et organise annuellement des actions qui toucheraient les domaines : Individu, Communauté, Internationalisme et les affaires.
  • Prix Public : 20 Dinars 
  • Prix Membres JCI : 10 Dinars

Pour plus d’information et réservation contactez :
  • Directrice de l’action Imène KHSOUMA Tél :98.476.767 
  • Vice Président relation Extérieures : Enis ABID : 98 .543.653/ 71.347.651 
  • Adresse : 45, Av. Habib Bourguiba, Le Colisée - Esc. D - Bureau 326 - Tunis

samedi 24 mars 2012

Frank Leboeuf invité de Fi Kilmtine mercredi 28 mars

L'ex footballeur international français Frank Leboeuf sera à l'affiche au théâtre municipal de la ville de Tunis le mercredi 28 mars 2012 et mon invité dans l'émission Fi Kilmtine sur Express FM à midi le même jour.

Reconverti en acteur, le champion du monde illustrera le rôle de Julien dans la pièce théâtrale "Ma belle mère et moi". Le scénario de la pièce tourne autour de Julien, célèbre présentateur télé.

Conquêtes féminines, argent, célébrité, tout lui réussit... ou presque, jusqu'au jour ou Solange, son ex belle-mère débarque à nouveau dans sa vie. Cette ex hôtesse de l'air, croqueuse d'hommes et de diamants invétérée est ruinée !

Elle met au point un stratagème diabolique pour extorquer de l'argent à celui qui a été le mari de sa fille Zoé, pendant 10 ans.Quelques photos« intimes » prises à son insu chez lui, pourraient bien compromettre la carrière cathodique du gendre idéal... Et Yoann, le secrétaire gay de ce dernier pourrait bien être l'instrument rêvé pour parvenir à ses fins...

Hélas pour elle, la belle-mère indigne devra faire face à des retournements de situation. Et l'arrivée de sa fille Zoé, va bouleverser ses plans....

Une pièce à voir absolument.

64 millions d’euros pour la BOAD

Christian Adovelande,
La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque Ouest Africaine de développement (BOAD) ont signé vendredi 23 mars l’octroi par la BAD d’une ligne de crédit d’un montant de 64 millions d’euros ainsi qu’une participation à hauteur de 3,05 millions d’euros pour le processus d’augmentation de capital de la BOAD.

Représentée par son président Mr. Christian Adovelande, la BOAD est l’institution financière de développement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine composée des pays suivants : Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Différents responsables de la Banque africaine de développement ont été présents à l’événement : Monsieur Tim Turner, directeur du département des opérations du secteur privé de la Banque africaine de développement, Madame Tas Anvaripour, manager chargé du financement des infrastructures et des partenariats publics-privés, ainsi que des experts dans le domaine des institutions financières en Afrique.


Ce soutien de la BAD vise le renforcement des capacités financières de la BOAD et à asseoir son rôle de partenaire stratégique dans le financement du secteur privé, moteur de la croissance en Afrique de l’Ouest.

lundi 19 mars 2012

Forum des Partenariats de la BAD 2012 - communiqué

Contexte

 La Banque africaine de développement (BAD) tiendra son quatrième Forum annuel des Partenaires les 22 et 23 mars 2012 à l'Hôtel Ramada Plaza - Gammarth à Tunis. Le thème de cette année est «Transformer les Partenariats pour une Afrique Verte et Inclusive ». Les participants seront les représentants des donateurs bilatéraux et multilatéraux, le milieu des affaires, les fondations privées, les institutions de savoir et les Organisations de la Société Civile.

Le choix de l'Afrique Inclusive et Verte comme le thème du Forum est en réponse aux défis de développement les plus pressants sur le Continent et confirme l’orientation stratégique de la Banque. Le Forum sera une importante occasion d'approfondir le dialogue avec nos Partenaires au développement dans le monde entier.

Le programme du Forum est composé de séances plénières engageant toutes les parties prenantes et des tables rondes ouvertes. Le format interactif fournit une occasion pour les participants de partager leurs perspectives, expériences, réussites, et connaissances émérites sur la façon de promouvoir le développement durable au sens large. En outre, la discussion explorera les opportunités de partenariats novateurs, de nouveaux modèles économiques liés à la promotion sociale des affaires et une croissance verte qui permettra une transformation en profondeur de l'économie africaine dans le cadre d’un environnement global rapidement changeant.

Le Programme de la BAD dans le cadre du Partenariat pour une Afrique Verte et Inclusive

La Banque discutera son approche novatrice et ses programmes opérationnels liés à la Croissance Verte et Incluse en Afrique avec pour objectif de fournir une plateforme aux partenaires au développement à unir leur force pour maximiser les synergies et l’impact de développement sur le terrain.

Les objectifs des Partenariats de la BAD

L’Unité des Partenariats et de la Coopération est le centre névralgique de la coopération entre la Banque africaine de développement et l’ensemble de ses partenaires extérieurs. L’Unité a pour mission la gestion des partenariats stratégiques avec les partenaires bilatéraux traditionnels et émergents, les agences régionales de développement, les institutions académiques et organismes de savoir, ainsi que les acteurs de la société civile. Elle a pour objectif principal la mobilisation de ressources financières, d’expertise dans le domaine du développement et de réseaux globaux et d’appliquer un effet de levier sur les ressources propres de la Banque et ainsi de permettre à celle-ci de faire face aux défis clefs du développement de l’Afrique.

dimanche 18 mars 2012

Conjoncture industrielle - Février 2012 - communiqué

Exportations industrielles:
A fin février 2012, les exportations des industries manufacturières ont atteint 3384.7 MD, soit une évolution de +9.9% par rapport à la même période de 2011.

Cet accroissement est dû essentiellement à l’augmentation des exportations des :
  • Industries agro-alimentaires de +48.7% (307.2 MD contre 206.6 MD).
  • Industries Mécaniques et Electriques de +16.8% (1313.5 MD contre 1534.2 MD).
  • Industries du Textile de l’Habillement et du Cuir de +6.4% (1047.4 MD contre 984.7 MD).

En revanche, les exportations des secteurs des industries chimiques et des industries des matériaux de construction de la céramique et du verre (IMCCV) ont continué à afficher des baisses, comme suit :
  • Industries chimiques: - 19% (43.8 MD contre 54.1 MD).
  • IMCCV: - 26.9% (265.5 MD contre 363.3 MD).
Source: communiqué du Ministère de l'Industrie et de la Technologie

samedi 17 mars 2012

Intelligence économique - communiqué

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis, organise le Jeudi 22 Mars 2012 en collaboration avec le Réseau Tunisien de Veille et d’Intelligence Economique, en partenariat avec le Centre de Commerce International, et sous l’égide du Ministère du Commerce et de l’Artisanat, organise un séminaire qui a pour thème « l’Intelligence Economique : Vecteur d’accès aux marchés Potentiels » et ce au siège du CEPEX.

Ce séminaire marquera le lancement du Réseau National d’Intelligence Economique et sera une occasion pour sensibiliser les opérateurs économiques sur l’intérêt de ce projet national offrant  des informations pertinentes et utiles sur les opportunités d’affaires à l’export, les tendances des marchés potentiels et ce en vue de renforcer la compétitivité à l’international. 

Voici le programme:

08H00 : Inscription

09H00 : Séance plénière :
  • Allocution de M. Mounir MOUAKHAR, Président de la CCI Tunis.
  • Ouverture officielle par M. Béchir Zaâfouri, Ministre du Commerce et de L’Artisanat
  • Allocution de l’Ambassade de Suisse en Tunisie
  • Allocution de M. Stephan Blanc, Chef de la section des services d’information commerciale, Centre du Commerce International (ITC)
09H40 : « Présentation et lancement du RIAVEC (Réseau Tunisien d’Intelligence, d’Analyse, de Veille Economique et commerciale » (Organismes membres du Réseau)
  • Mme. Ikhlas HADDAR, Sous-directrice, Ministère du Commerce et de l’Artisanat de Tunisie / Direction Générale de la Coopération Economique et Commerciale
  • M. Zoubeir RABAH, Sous-directeur, Ministère du Commerce et de l’Artisanat de Tunisie / Bureau des Etudes, Planification et Programmation
10H10 : « Enjeux de l’intelligence économique et la veille stratégique»
  • - M. Philippe CLERC, Conseiller expert en intelligence économique internationale, Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI)
10h30: Panel 1 : «L’intelligence économique pour l’accès aux marchés d’exportation»
  • M.Mounir Rochdi ; consultant (l’Intelligence Economique au Maghreb) 
  • “ARIST Agence Régionale d’Information Stratégique et Technologique” par M. Denis DESCHAMPS, Délégué à l’Innovation, la recherche et à l’Intelligence Economique, Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP)
  • « L’Intelligence Economique pour l’accès à l’export Exemples de pratiques à la CCI de Paris » par M. Benoit MAILLE (Coordinateur Intelligence Economique, Direction de l’Appui aux entreprises et de l’Information) Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) 
  • UBIFRANCE Tunis
11H15 : Pause-café

11H30 : Panel 2 : «L’intelligence territoriale pour la stratégie d’entreprise»
  • L’Intelligence Territoriale ; Mme Souad CHOUK, Professeur à l’Ecole Supérieur du Commerce
  • L’Intelligence Economique : Orientation marché, innovation et performance, Mme Rim JALLOULI, Directeur de l’Ecole de Commerce Electronique
  • Technique et mécanismes de l’intelligence économique, M. Thibault RENARD, Coordinateur intelligence économique ACFCI ; M. Charles PAHLAWAN, Directeur du Développement, Ecole de Guerre Economique.
  • « Avant projet d'un Schéma Régional d'Intelligence Economique en Tunisie », M. Hichem ELPHIL, Secrétaire général de l'Association Tunisienne d’Intelligence Economique (ATIE)
12H15: Panel 3 : Témoignages et cas pratiques en matière d’Intelligence économique en Tunisie
  • Présentation de l’expérience de GROUPE CHAKIRA,
  • Veille normative INNORPI.
  • Technopôle de Bizerte.
  • Institut Arabe des Chefs d’Entreprise (IACE)
13H00 : Résumé et clôture

formation à la citoyenneté au profit des jeunes de la ville de Tozeur - communiqué

Dans le cadre de son appui à l’élargissement des connaissances des jeunes tunisiens sur les principes universels de la démocratie et des droits humains, l’UNESCO, avec l’appui de l’Ambassade des Pays- Bas en Tunisie et en coopération avec le Ministère de l’éducation et le CAWTAR, organise un cycle de formation à la citoyenneté au profit des jeunes de la ville de Tozeur.

Les discussions et les travaux de groupes seront encadrés par des experts tunisiens (juristes et pédagogues) et s’articuleront autour des questions telles que :
  • Quelles sont les normes et les conditions essentielles de l’égalité, de la citoyenneté et de la démocratie, dans le monde et en Tunisie ? 
  • Comment les jeunes de Tozeur peuvent contribuer au bon fonctionnement démocratique dans leur ville, et à l’organisation des prochaines élections en Tunisie? 
  • Du point de vue des jeunes de Tozeur, quels sont les obstacles et opportunités pour l’engagement effectif des jeunes et notamment des jeunes filles dans la vie publique locale ? 
  • Quelles initiatives mettre en place pour mieux y participer ? 
  • Quels projets de communication peuvent être organisés ? 
  • Quels sont les liens entre inégalités économiques et démocratie, médias et démocratie ?

Des exercices, des simulations, des projections, des débats et des kits pédagogiques inédits en langue arabe, édités par l’UNESCO et ses partenaires, permettront aux participantes d’enrichir leurs connaissances et de participer à des actions ultérieures de communication et de plaidoyer afin de promouvoir leur implication dans la gestion de la chose publique. Horaire : 9h -16H30 (Hôtel Mouradi Tozeur)

Grand Corps Malade live en Tunisie - communiqué

Attention événement ! Pour la première fois en Tunisie, le slameur français Grand Corps Malade viendra partager ses plus beaux textes avec le public tunisien.

De son premier album « Midi 20 » en 2006, qui fut rapidement un énorme succès, à son dernier opus « 3e temps», ce poète urbain des temps modernes a su se hisser au sommet de la scène musicale française et populariser le slam à travers ses textes tantôt engagés et bouillants, tantôt mélancoliques ou légers. Toujours avide de rencontres artistiques et musicales, il chante en duo sur son dernier album avec Charles Aznavour et a récemment enregistré le morceau « Inch’Allah » aux sonorités raï avec le chanteur algérien Reda Taliani.

Il chante la vie et l’optimisme, entre funk et rap. Accompagné de ses musiciens, Grand Corps Malade fera résonner, à Sousse le 29 mars, et Tunis le 31, son slam percutant et ses mots qui touchent.

Concerts organisés dans le cadre de la Francophonie par l'Institut français de Tunisie.

Renseignements pratiques :
Tarifs des billets : 7 DT et 10 DT (Pour être informé de la mise en vente des billets, merci de vous abonner à la lettre d'information)
  • Sousse : 29 mars, 20h, Théâtre Municipal - Tél : 73 227 935
  • Tunis : 31 mars, 21h, Théâtre Municipal - Tél : 71 259 499
Ces deux concerts événement seront accompagnés d'ateliers slam en direction des jeunes, animés par deux références de la scène slam tunisienne, Hatem Karoui et Anis Zgarni, ainsi que le slameur franco-tunisien Nebil Daghsen du groupe Kelem, à l'origine du premier spectacle de slam en France en 2001, lors des rencontres urbaines de la Vilette.
  • Mercredi 28 et jeudi 29 mars 2012, Maison des jeunes de Sousse., Ateliers animés par le slameur franco-tunisien Nebil Daghsen.
  • Vendredi 30 et Samedi 31 mars, Maison des jeunes de Ben Arous, Atelier animé par Hatem Karoui et Anis Zgarni.

Ateliers gratuits, inscriptions obligatoires. Dans la limite des places disponibles.
Tél : 52 270 168 ; walid@madeinrue.com

The Artist à Tunis dès le 24 mars - communiqué

Le distributeur 7e Art organise, à partir du samedi 24 mars 2012, la sortie nationale du film événement The Artist avec le soutien de l’Institut français de Tunisie.

Pas moins de 47 récompenses et 52 nominations : c’est ce qu’a récolté le film de Michel Hazanavicius. Il poursuit son parcours sans faute qui l’a déjà conduit sur les plus hautes marches des plus prestigieux festivals : six Césars®, une Palme d’or à Cannes et cinq Oscars®, dont celui du meilleur film. The Artist devient par la même occasion le film français le plus primé à Hollywood. Une belle consécration pour un film muet qui nous replonge près de soixante-dix ans en arrière, dans l’âge d’or du cinéma américain et les tous débuts d’Hollywood.

Ce film en noir et blanc retrace avec charme les heurs et malheurs du cinéma muet à travers l’évocation du destin croisé de deux acteurs de l’époque : le flamboyant Georges Valentin, vedette du cinéma muet à qui tout sourit avant sa plongé dans l’oubli avec l’apparition du cinéma parlant, tandis que Peppy Miller, jeune figurante jusqu’alors inconnue, va être propulsée au firmament des stars. Les personnages, servis par Jean Dujardin et Bérénice Béjo, constituent le coeur de ce film qui redonne au genre « mélo » ses lettres de noblesse.

Quelques semaines seulement après sa consécration hollywoodienne, the Artist débarque en Tunisie à partir du 24 mars 2012, dans cinq salles tunisiennes :
  • Le Colisée (Tunis) 
  • Alhambra (la Marsa) 
  • Ciné Jamil (Menzah 6) 
  • Ciné Mad’Art (Carthage) 
  • Hannibal (El Manar)

The Artist poursuivra ensuite sa route vers d’autres salles de Tunisie.

Plongez dans l’atmosphère désuète des années vingt avec ce film insolite, dont la beauté de la musique révèle la grâce des gestes et des expressions et, mieux que les mots, parvient à transmettre l’émotion portée par les personnages.

L'Ambassade Américaine Fait un Don de $ 98.000 en Aide aux Victimes des Inondations à Jendouba - communiqué

L'ambassade des Etats-Unis d'Amérique va faire un don de $50.000 en aide humanitaire d'urgence au Comité Régional de Solidarité Sociale à Jendouba, un partenaire local clé dans l’aide des victimes des inondations dans le gouvernorat de Jendouba.

 Ce don va soutenir les efforts de cette organisation visant à fournir aux victimes des fournitures de secours y compris les fournitures pour les réparations à domicile, petits poêles, chauffages, couvertures et des matelas.

Cette assistance complète $48.000 en fournitures essentielles précédemment données par le gouvernement américain pour le gouvernorat de Jendouba. Ces fournitures aident à répondre aux besoins immédiats de la région où l'inondation a obligé des milliers de résidents à évacuer leurs maisons.

Jendouba a été affectée par des tempêtes de neige abondantes et des inondations en février ce qui a causé cinq décès et entrainé d’importants dommages à la propriété. Les autorités locales estiment que 2.200 familles ont besoin d'aide humanitaire immédiate avant que commence le long processus de reconstruction.

mardi 13 mars 2012

Fi Kilmtine du 13/03/2012 - IBM Banking Forum et Taxis

Sarrah Hannachi Chebbi  et Nizar Chaabane
Sarrah Hannachi Chebbi (Directrice Marketing Afrique du Nord et Afrique de l'Ouest) et Nizar Chaabane (Account Manager Banking Industry) étaient mes invités pour parler de l'IBM Banking Forum qui aura lieu le lendemain.

Une deuxième édition placée sous le thème de «la transformation bancaire pour une meilleure gouvernance par l’innovation et la transparence» et animé par des intervenants de haut niveau, qui s'adresse aux chefs des directions métiers et aux directeurs des systèmes d’information (DSI), et présente une opportunité pour découvrir les technologies et les solutions d’IBM permettant de répondre aux problématiques IT et métiers des banques pour la mise en place de la bonne gouvernance dans le secteur bancaire, à savoir entre autres la gestion multicanale, Mobile Banking, e-banking, Business Process Management, CRM, sécurité, …

Lien vers le podcast

Moez Sellami

J'ai aussi reçu Moez Sellami, président de la chambre syndicale nationale des chauffeurs de taxi, qui a parlé de la suspension de la grève des chauffeurs de taxi prévue initialement pour le 15 mars. Il est aussi revenu sur les différentes revendications de la profession.

Lien vers le podcast

lundi 12 mars 2012

L’OIT lance un concours vidéo sur le thème du travail décent pour les jeunes - communiqué

L’Organisation internationale du Travail (OIT) lance un concours vidéo, à destination des jeunes, sur l’impact que la crise mondiale de l’emploi a sur eux et leurs communautés.

L’Organisation internationale du Travail lance aujourd’hui un concours vidéo, à destination des jeunes (18-29 ans), sur l’impact que la crise mondiale de l’emploi a sur leur vie.

 Les auteurs des trois meilleures vidéos seront invités (tous frais payés) au Forum pour l’emploi des jeunes de l’OIT, qui se déroulera du 23 au 25 mai 2012 à Genève. Ils auront alors l’opportunité d’y présenter leur œuvre.

Ce Forum pour l’emploi des jeunes accueillera plus de cent jeunes, hommes et femmes, œuvrant activement à la promotion d’un travail décent pour les jeunes. Cet événement offrira une plateforme pour que les jeunes échangent leurs expériences et leurs idées sur la crise actuelle de l’emploi, et discutent d’initiatives efficaces en faveur de la création de plus et de meilleurs emplois.

La date limite de soumission des vidéos est fixée au 10 avril 2012 à 23h59 GMT. Pour plus d’informations sur les modalités de participation au concours vidéo, veuillez consulter les instructions ci-dessous ou contacter le programme de l’OIT pour l’emploi des jeunes : youth@ilo.org.

Aller plus loin Instructions pour participer au concours vidéo de l’OIT « Du travail décent pour les jeunes »

Coca Cola et le caramel - communiqué

Une large couverture médiatique a été consacrée ces derniers jours à de fausses déclarations au sujet du caramel et des boissons du groupe Coca-Cola.

A travers cette déclaration, nous voulons rétablir des faits et apporter des clarifications à ce sujet.

«La couleur caramel utilisée dans l'ensemble de nos produits a été, et sera toujours un produit sûr. The Coca-Cola Company ne changera jamais sa formule célèbre qu’elle utilise dans la fabrication de ses boissons.»

«Les modifications auxquelles pourrait procéder la société n’influenceront ni la couleur ni le goût du produit Coca-Cola. Au fil des années, nous avons procédé, de temps à autre, à la modernisation de nos procédés de fabrication, sans jamais changer notre formule secrète».

«Nous avons demandé à nos fabricants de caramel de modifier leur processus de production. Ceci n’aura aucun effet sur notre formule ou sur nos produits de haute qualité au goût exceptionnel, répondant parfaitement aux attentes de nos consommateurs.»

«Notre engagement à garantir la plus haute qualité et la sécurité de nos gammes de produits demeure notre priorité absolue. Et nous allons continuer à faire usage des nouvelles technologies sur la base de preuves scientifiques afin de s'assurer que nos produits sont toujours sûrs.»

Petit Déjeuner Débat du CJD - communiqué

Le Centre des Jeunes Dirigeants d'Entreprise organise en collaboration avec la Konrad Adenauer-Stiftung un petit déjeuner-débat sous le thème "Le système financier en Tunisie: moteur ou frein à l'investissement".

Samedi 17 mars à 9H30 à l'Hôtel Novotel Mohamed V - Tunis.

Un large éventail d'intervenants issu du secteur financier tunisien (Banques, BCT, Bourse, Sicar...) seront conviés a ce petit déjeuner afin de débattre avec les jeunes dirigeants.

Pour plus d'information, contactez le CJD au : permanence@cjd-tunisie.com ou 71 862 355

Fi Kilmtine du 12/03/2012 - spécial journée mondiale contre la censure sur internet

Mokhtar Yahyaoui
À l'occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, j'ai reçu Mokhtar Yahyaoui, qui préside l'Instance Nationale de Protection des Données Personnelles. C'était l'occasion pour rappeler l'utilité de cette instance qui date de 2004.
Lien vers le podcast

J'ai aussi interviewé par téléphone Lucie Morillon responsable du bureau des nouveaux médias chez Reporters Sans Frontières (RSF) pour parler du rapport 2012 de RSF mais aussi de choses aussi variées que que le prix du Net-citoyen, la liste des pays “Ennemis d’Internet” et “sous surveillance”, de filtrage, Cyberattaques, anonymous, SOPA et d'Adopi.

Lien vers le podcast

dimanche 11 mars 2012

Communiqué de l'Association pour l’Agriculture Durable

Dans un contexte mondial marqué par la volatilité des prix et l’augmentation de la demande en produits agricole et dans un contexte régional marqué par l’importance de la sécurité alimentaire dans un contexte de fragilité des ressources naturelles et de changement climatique,

 L’Association pour l’Agriculture Durable « APAD», l’Association FERT (France) et l’Institut National des Grandes Cultures « INGC » organisent un atelier de réflexion stratégique du Réseau Grandes Cultures en Méditerranée « RCM » sur l’avenir des grandes cultures, intitulé :  

Nouvelles thématiques de travail en Méditerranée, dans un contexte de changement climatique

Qui se tiendra à Bizerte les 14, 15 et 16 mars 2012 Cette rencontre doit traiter de thèmes importants à savoir: Environnement, ressources naturelles et agriculture ; relations entre organisations de producteurs et chercheurs et avenir du réseau et nouveaux partenariats.

Cet atelier réunira plus de 30 participants entre agriculteurs, chercheurs et experts venant de Syrie, du Liban, de France, d’Espagne, du Portugal, du Maroc, d’Algérie et de Tunisie, sans oublier des experts d’organisations internationales de premier plan, de la FAO et l’ICARDA.

Cette réunion périodique du RCM sera une occasion privilégiée de discuter des enjeux agricoles dans notre région méditerranéenne.

Bourguiba, dernière prison, de Raja Farhat - Calendrier de mars

Agenda du mois de mars de la pièce "Bourguiba, dernière prison", dramaturgie et interprétation de Raja Farhat:
  • Mercredi 14: Théâtre municipal de Tunis
  • Vendredi 16: Zephyr La Marsa 
  • Samedi 17: Zephyr La Marsa (Version française)
  • Dimanche 18: Manouba 
  • Lundi 19: Cinéma PARNASSE rénové 
  • Du Samedi 24 au Samedi 31 Mars Theatre DEJAZET PARIS- Metro Republique a 20h30 en version bilingue franco arabe. billets en vente au théâtre, internet Théâtre et FNAC.

samedi 10 mars 2012

L’âge d’or des sciences arabes

A partir du vendredi 16 mars 2012, la Cité des Sciences de Tunis accueille une exposition réalisée par l’Université libre de Bruxelles, appelée : L’âge d’or des sciences arabes. Elle est destinée à un public large, entre autres aux étudiants des lycées, universités et hautes écoles.

Ce partenariat scientifique reçoit le soutien de Wallonie-Bruxelles International.

L’exposition rend hommage à l’apport des civilisations arabo-musulmanes aux sciences (médecine, zoologie, chimie, mécanique, astronomie, mathématiques, architecture, musique. …). Tout ce que le Moyen Âge islamique a produit comme connaissance s’est révélé déterminant dans l’élaboration des sciences occidentales et, au-delà, dans la construction du monde moderne.

Ce voyage des savoirs illustre la faculté des Hommes à se rencontrer autour d’un projet qui les transcende et à s’inscrire contre la logique de la guerre.

Plus de 50 000 personnes l’ont déjà visitée à Bruxelles et en Wallonie.

Plus d'infos sur le site de la Cité de la Science

vendredi 9 mars 2012

500 millions de dollars au profit des entreprises tunisiennes

Le Président Abdullah Gul, actuellement en visite officielle en Tunisie, a reçu aujourd’hui une délégation de la CONECT, conduite par son Président, M. Tarak Cherif. L’entretien, convivial et efficace s’est tenu en présence de son Excellence M. l’Ambassadeur de Turquie en Tunisie, ainsi que de proches conseillers du Président Turc. Divers sujets portant sur la collaboration Tuniso-Turque ont été abordés.


Son Excellence M. Abdullah Gul a insisté sur son souci d’efficacité et de rapidité de concrétisation de l’action. Il a rappelé qu’une ligne de crédit de 500 millions de dollars avait été mise en place et était immédiatement disponible au profit des entreprises tunisiennes. Il a aussi explique qu’il avait volontairement choisi de se faire accompagner d’une délégation restreinte d’hommes d’affaires turcs en vue d’aller rapidement a l’essentiel et ne pas multiplier les rencontres ou la quantité l’emporterait sur la qualité.

La délégation tunisienne a exprime son admiration pour le modèle turc et la « succès story » que ce pays ami enregistre ces dernières années, ainsi que son souhait de voir la Tunisie bénéficier de cette expérience, par des actions de partage d’expérience, d’assistance technique et de formation, non seulement au niveau des entreprises mais aussi au niveau de l’administration pour que l’ensemble du pays soit en phase dans l’action vers le progrès.

Les membres du Comite Directeur de la CONECT, qui ont eu l’occasion de déjeuner avec leur homologues turcs plus tôt dans la journée, sont sortis enthousiastes de ces rencontres ou ils ont senti une  réelle volonté de la Turquie, volonté affirmée au plus haut niveau de l’Etat, d’être aux côtés de la Tunisie dans une logique d’efficacité et avec beaucoup de pragmatisme.

jeudi 8 mars 2012

Message du Président de la Commission de l'UA a l'Occasion de la Journée Internationale de la Femme

MESSAGE DU Dr Jean PING, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE A L’OCCASION DE LA COMMEMORATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME 8 Mars 2012

Cette année encore, l’Afrique, par le truchement et la voix de la Commission de l’Union africaine, est heureuse de se joindre à la Communauté internationale qui célèbre annuellement la Journée internationale de la femme le 8 mars. Je souhaiterais à l’occasion de cette commémoration, féliciter et saluer toutes les femmes africaines où qu’elles soient et quelles que soient leurs activités. Je voudrais aussi les remercier de leur abnégation, de leur courage et de leurs efforts de chaque instant dans la lutte quotidienne pour l’amélioration de la vie de leur famille et partant de leur pays et du Continent !

Cette Journée internationale de la femme 2012 est placée sous le thème : « L’autonomisation des femmes rurales et leur rôle dans l’éradication de la pauvreté et de la faim, le développement et les défis actuels ».

Elle offre notamment l’occasion de mesurer les progrès accomplis et de réfléchir aux défis qui subsistent sur la voie vers l’égalité des genres. Il me plaît en ce jour de rappeler le travail effectué par l’Union Africaine en faveur de l'autonomisation des femmes en Afrique.

L’égalité femmes-hommes et l'autonomisation des femmes sont des valeurs fondamentales inscrites dans l’Acte constitutif de l’Union africaine dont l’objectif primordial est de construire une Afrique à l’abri du besoin et à l’abri de la peur, sur la base de l’égalité entre tous les individus quel que soit leur genre. Cet engagement s’est notamment traduit dans l’adoption du Protocole de la Charte africaine des Droits Humains et des Peuples relatif aux droits des femmes en Afrique et de la Déclaration Solennelle sur l'Égalité entre les sexes en Afrique (SDGEA) respectivement en 2003 et en Juillet 2004. Il a été concrétisé sur le terrain dans la mise en place en février 2009, de la première Politique du genre dont la mise en œuvre vise la promotion et la réalisation de l'égalité entre les hommes et les femmes, ainsi que l'intégration des questions de genre dans l'Agenda africain.

2010-2020 a été proclamée par ailleurs, par l'Union africaine, Décennie pour les femmes africaines avec pour thème central "approche locale pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes". L'objectif de la Décennie des femmes africaines est de faire progresser l'égalité des sexes en accélérant la mise en œuvre de Dakar, Pékin et les décisions de l'Assemblée de l'UA sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

L'ancrage de l’engagement de l’Union africaine en faveur de l’autonomisation des femmes, s’est aussi poursuivi à travers le lancement, toujours en 2009, du Fonds pour les femmes africaines, un des projets phares de la Commission. Grâce à ce Fonds, la Commission de l'Union africaine mobilise des ressources financières pour soutenir les programmes et projets de développement pour les femmes, combattre la pauvreté et combler l'écart entre les sexes, mettant ainsi un terme à la marginalisation des femmes africaines.

Chaque année, parmi les 10 thèmes retenus pour la Décennie des femmes africaines et qui sont : « la lutte contre la pauvreté et la promotion de l'autonomisation économique des femmes et de l'Entrepreneuriat (1), l’Agriculture et la sécurité alimentaire (2), la santé des femmes, la mortalité maternelle et le VIH SIDA (3), l'éducation, la science et la technologie (4), l'Environnement et le changement climatique (5), la paix et la sécurité et la violence faite aux femmes (6), la gouvernance et la protection juridique (7), les Finances et les budgets des genres (8), les femmes en position de décideurs (9), l’accompagnement des jeunes gens et des jeunes filles pour devenir des champions de l'égalité des genres et de l'autonomisation des femmes (10) », un thème est identifié en vue de sa mise en œuvre.

Pour 2012, le thème choisi par les Ministres en charge du Genre et des Affaires de la Femme des États membres de l'UA est "Agriculture et sécurité alimentaire". Ce choix s’inscrit dans la démarche globale du continent pour faire face aux défis récurrents de la famine enregistrés dans plusieurs de nos régions. Il concourt aussi à renforcer les voies et moyens pour accroître l’accès des femmes à la terre, à la propriété, au crédit, à la technologie, à l’eau. Les femmes seront liées aux marchés par la valeur ajoutée de leurs produits, entretenant ainsi la chaîne d'approvisionnement agricole et créant de nouveaux marchés pour leurs produits.

Il ne fait aucun doute que 2012 est une année charnière pour l'autonomisation des femmes rurales, notamment en Afrique où elles forment pour la plupart l’ossature des économies agricoles de nos pays. Aujourd’hui, nul ne peut contester les progrès notables accomplis sur la voie de l'autonomisation des femmes rurales en Afrique. Ainsi, l'accès à l'éducation des filles a enregistré un taux d’augmentation à tous les niveaux, des mesures ont été prises dans de nombreux pays pour protéger les femmes et les filles contre la violence, assorties de la mise en place d’une législation visant à promouvoir les droits des femmes, notamment l'accès à la terre. De telles avancées n’auraient pu être enregistrées sans la prise de conscience et l’engagement des gouvernements ainsi que des parlementaires de nos États membres à prendre en compte la dimension genre dans tous les secteurs de la vie de leurs nations avec une mention particulière dans la mise en œuvre du CAADP.

Cependant, beaucoup de chemin reste encore à parcourir pour atteindre les objectifs énoncés dans la Plate-forme d'action de Beijing, la Convention des Nations Unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, le Protocole de l'UA sur les droits de la femme et la Déclaration solennelle sur l'égalité des sexes en Afrique. Aussi bien au niveau mondial qu’au plan continental, la parité hommes-femmes, consacrée par la Charte des Nations Unies en 1945, puis par le 3ème Objectif du Millénaire (promouvoir l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes) en 2000, semble demeurer encore au stade de l’aspiration dans de trop nombreux domaines.

Ce constat est encore plus avéré en ce qui concerne la condition des femmes rurales qui constituent sur le continent plus de 70℅ de la main d’œuvre agricole et restent des acteurs invisibles, mal protégés et souvent non-payés du tout. Selon l’UNESCO, 80℅ des 67 millions d’enfants qui ne vont pas à l’école, vivent en milieu rural, la majorité étant des filles. Les taux d’analphabétisme dans les régions rurales sont presque deux fois plus élevés qu’en zone urbaine, et encore plus élevés chez les femmes. Cette situation empêche le progrès vers des objectifs de développement et fait obstacle à la croissance économique rurale. La crise alimentaire et économique mondiale de même que les changements climatiques n’ont fait qu’aggraver la situation. On estime par exemple que 60% des personnes victimes de famine chronique sont des femmes et des filles.

Paradoxalement, on parle toujours du potentiel inexploité des femmes dans l’éradication de l’extrême pauvreté et dans l’amélioration de la sécurité alimentaire. Ainsi, des voix autorisées soulignent que si les femmes bénéficiaient du même accès aux ressources productives que les hommes, elles pourraient augmenter les récoltes de leurs exploitations agricoles de 20 à 30%, permettant de sortir de la famine de 100 à 150 millions de personnes.

Nous devons donc poursuivre et renforcer sans relâche les efforts que nous avons engagés comme par exemple, améliorer l’éducation des femmes et des filles en milieu rural, renforcer leur accès aux soins et la protection de leurs droits, ce qui constitue une solution centrale pour atteindre l’égalité des genres et l’éradication de la pauvreté.

La création d’ONU Femmes, Organe des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme, l’année dernière a été un signal fort lancé par la Communauté internationale quant à sa détermination à avancer dans la concrétisation de ses objectifs. Pour sa part, l’Afrique qui n’est pas en reste, réaffirme son attachement à promouvoir la dignité et la valorisation de la femme ainsi que l’autonomisation des femmes rurales et nous encourageons toute initiative et toute forme d’appui et de soutien dans ce sens. La Commission pour ce qui la concerne, poursuivra ses engagements conformément à la Politique du Genre de l’Union.

Je vous remercie et bonne fête à toutes les Femmes et les filles africaines !

Sami Yusuf en concert à Tunis - communiqué

Annoncé à maintes reprises le spectacle de l’artiste britannique, Sami Yusuf aura lieu le vendredi 27 avril à la salle omnisports de Radés.

Contrairement aux rumeurs le spectacle ne sera pas organisé par un parti politique, mais par l’association tunisienne de loisirs et de tourisme en collaboration avec l’agence d’événementiel Avdantages.

Véritable messager de l'amour, Sami Yusuf s'est imposé comme la" plus grande star de rock" de l'Islam, dés la sortie de son premier album, "Al-Muallim" consacré à l’adoration du Prophète Mohamed.

Très engagé dans l’humanitaire, cet artiste considère que l’art est une mission sacrée au service de l’humanité. En tant que bon musulman, il a toujours essayé de se servir de son art pour véhiculer les vraies valeurs de l’Islam.


Selon la société organisatrice, cet artiste reviendra en Tunisie pendant l'été pour participer aux festivals.

lundi 5 mars 2012

Culture à Hammamet

Programme du weekend au Centre Culturel International de Hammamet :

Vendredi 9 mars 2012 :
  • de 14H à 16H : atelier de peinture avec Jo Ann Morning
  • de 16H à 17H : atelier de danse africaine avec Rassoul Mbaye (Sénégal)

Samedi 10 mars 2012 :
  • de 14H à 16H : atelier de céramique avec Nahla Weslati 
  • de 16H à 18H : atelier photos avec Imed Belhassen 
  • de 16H à..... Cinéphilo 

Dimanche 11 mars 2012 :
  • de 11H à ... : Rencontre littéraire avec Hatem Bourial « Karol Szymanowski » (grand compositeur polonais)

mardi 28 février 2012

Principes fondateurs dans la conception de la future instance électorale


J'ai diffusé dans l'émission Fi Kimtine de ce jour sur Express FM, l'interview que m'a accordé le Dr Mohamed Abdullah Alsayani où il a résumé les conclusions et les recommandations de la conférence sur les "Principes fondateurs dans la conception de la future instance électorale: Perspectives tunisiennes et internationales" organisée lundi 27 février 2012 par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), en partenariat avec des équipes d'assistance électorale de l'Union Européenne (UE) et la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES).

Dr Mohamed Abdullah Alsayani
J'ai aussi par la même occasion interviewé Nicolas Kaczorowski, Country Director à l'International Foundation for Electoral Systems qui a présenté cette organisation.

Nicolas Kaczorowski
Lien vers le podcats: http://www.radioexpressfm.com/podcast/show/principes-fondateurs-dans-la-conception-de-la-future-instance-electorale

lundi 13 février 2012

Journée mondiale de la Radio

Aujourd'hui, c'est la première journée mondiale de la radio, une date proclamée par l’UNESCO pour célébrer la radio, favoriser la coopération internationale entre les diffuseurs et encourager les décideurs à créer et fournir un accès à l’information par le biais de la radio, y compris des radios communautaires.

Cette Journée est l'occasion d'attirer l'attention sur la valeur unique de la radio qui touche le public le plus large et connaît actuellement une évolution technologique tant sur sa forme que du point de vue des dispositifs utilisés.

La Journée mondiale de la radio vise à sensibiliser le public à l'importance de la radio, à inciter les décideurs à offrir un accès à l'information par la radio et à améliorer le travail en réseaux ainsi que la coopération internationale entre les diffuseurs.

A cette occasion, voici le message de la Directrice générale de l’UNESCO et du Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications

Il y a un siècle, la poétesse américaine Josephine Preston Peabody écrivait que le pouvoir qu’a la radio de « faire voler une pensée à travers le ciel » était une « merveille de l’univers ».

Depuis, le monde a changé. De nouvelles technologies sont apparues et la communication s’est approfondie. Pourtant, alors que nous nous avançons dans le XXIe siècle, le pouvoir de la radio reste aussi remarquable que jamais. Instaurée par la Conférence générale de l’UNESCO, cette première Journée mondiale de la radio est une occasion de rendre hommage à la faculté de transformation de la radio et d’en tirer tout le profit pour le bénéfice du plus grand nombre. Le 13 février marque aussi l’anniversaire du lancement de la Radio des Nations Unies en 1946.

À l’heure où les communications sont en pleine expansion, la radio conserve ses atouts qui font sa singularité. Technologie bon marché, relativement simple et largement accessible, elle n’a pas sa pareille pour toucher toutes les parties du monde et tous les membres de la société. Elle permet d’entretenir un lien solide avec les populations isolées et les groupes marginalisés, notamment en tant que canal éducatif. Elle est une puissante plate-forme de partage d’information et de promotion du débat public. Elle peut jouer un rôle vital en tant qu’outil de communication et de réaction en temps de crise et de catastrophe.

Irina Bokova (DG  UNESCO)
La radio n’est pas épargnée par la dynamique mondiale de changement. De nouvelles technologies lui permettent de migrer vers de multiples plates-formes de diffusion, telles qu’émetteurs hertziens, internet à haut débit et services mobiles. De nouveaux outils apparaissent pour la production de matériels radiophoniques, et la diffusion gagne en efficacité. La radio devient chaque jour plus numérique, démocratique et personnalisée.

Dans un monde en mutation, nous devons renforcer le rôle de la radio en tant qu’instrument de promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales, en particulier de la liberté d’expression. Cet objectif préside à l’engagement de l’UNESCO à soutenir la communication entre toutes les sociétés, dans le but d’approfondir la compréhension mutuelle par le biais « de la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ». L’UNESCO s’emploie à faire de la radio un instrument de paix, par le partage du savoir et de l’information sur la diversité des cultures, par l’encouragement au pluralisme des expressions et par un accès plus large aux connaissances.

À cette fin, l’UNESCO soutient les médias libres, indépendants et pluralistes sur toutes les plates-formes de diffusion – notamment les radios communautaires, les kits de démarrage « Radio-in-a-box » (stations radio mobiles), les radios sur ondes courtes et par satellite. L’Organisation forme le personnel, en mettant l’accent sur les femmes et les groupes marginalisés, et apporte son aide à la définition de normes en matière de politique à l’échelle mondiale et nationale – au moyen de ses indicateurs de développement des médias et séminaires sur la radiotélévision publique. Le soutien à la liberté d’expression est le fil conducteur de toutes ses activités.

L’Union internationale des télécommunications, avec son projet de « Connecter le monde », se réjouit de s’associer à cette Journée mondiale de la radio. L’UIT s’emploie à renforcer la radio et à faire en sorte que la technologie de communication la plus largement accessible, répandue et multilingue du monde conserve l’immense pouvoir qui est le sien de procurer des avantages sociaux et économiques, notamment aux populations rurales et aux communautés les plus isolées de la planète.
Activement impliquée dans la promotion des atouts de la radio depuis ses premiers jours, l’UIT est fière d’être l’organisatrice du spectre des radiofréquences qui permet la radiodiffusion à l’échelle mondiale. Sur cette base, l’UIT veille chaque jour à ce que la radio conserve dans les décennies à venir les atouts qui font sa force. 

Dans un monde en rapide mutation, nous devons tirer tout le parti de la capacité qu’a la radio de connecter les peuples et les sociétés, de favoriser le partage du savoir et de l’information et de renforcer la compréhension mutuelle. Cette Journée mondiale de la radio est une occasion de rendre hommage à cette merveille et de mobiliser son pouvoir pour le bénéfice de tous.