mercredi 26 septembre 2012

Les islamistes et la conquête démocratique du pouvoir - communiqué

Communiqué de presse

IVèmes  Conférences de l’ATEP

« Les islamistes et la conquête démocratique du pouvoir » samedi 29 septembre à l’Hôtel Safir Palace-Hammamet Sud
            
Tunis le 26 setembre 2012 – Dans le cadre de ses activités, l’Association Tunisienne d’Etudes Politiques (ATEP)- présidée par le professeur de sciences politiques M.Hatem M’RAD- organise les IVèmes Conférences de l’ATEP portant sur « Les islamistes et la conquête démocratique du pouvoir » et ce le samedi 29 septembre 2012 à l’hôtel Safir Palace à Hammamet Sud.

Outre l’analyse du phénomène de l’islamisme en tant que tel, les interventions s’attarderont aussi bien sur l’expérience tunisienne en pleine gestation que sur les expériences comparées égyptienne, algérienne, libyenne...

Désormais, toute la difficulté est de savoir si les islamistes vont jouer réellement ou pas le jeu démocratique.
  • Ont-ils la compétence politique nécessaire pour gérer démocratiquement leurs sociétés ?
  • Ont-ils l’expérience nécessaire de conduire les changements démocratiques après des décennies d’exil et d’emprisonnement ?
  • Sauront-ils faire les compromis nécessaires à la gestion des conflits en démocratie ou refuseront-ils l’abandon de la chariâ ?
  • Sauront-ils expurger leurs programmes politiques des vestiges archaïques de la tradition islamique, incompatibles avec les exigences des sociétés modernes ?
  • Pourront-ils concilier islam et démocratie à la manière du modèle turque? Sont-ils acculés à faire des concessions en la matière sous la pression des puissances mondiales ?
  • Réussiront-ils à calmer les plus intransigeants et les plus violents d’entre-eux, notamment les salafistes, encore enclins au jihadisme ?
  • Sauront-ils inspirer confiance à l’ensemble de l’opinion publique ?
  • Réussiront-ils la conquête démocratique du pouvoir ?

PROGRAMME

Séance de la matinée

  • 9h25 : Hatem M’rad, Allocution de Bienvenue
  • 9h 30 : Hamadi Redissi, Professeur à la Faculté de Droit et de science politique de Tunis : Islamisme et post-islamisme
  • 9h50 : Mouldi Lahmar, Professeur de sociologie à la Faculté des sciences humaines de Tunis : « Est-ce qu’un mouvement de prédication religieuse est en mesure de fonder la démocratie ? (en arabe)
  • 10h10 : Amin Mahfoudh, maître de conférences agrégé à la faculté de Droit de Sousse : Les islamistes seraient-ils impliqués par le printemps arabe?
  • 10h30- Pause café
  • 10h45 : Ajmi Lourimi, membre dirigeant à Ennahdha : Les islamistes, la démocratie et l’Etat séculier
  • 11h05 : Hatem M’rad, Professeur à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis : Le difficile apprentissage du compromis démocratique par Ennahdha
  • 11h25 – 12h : Débat

Séance de l’après-midi :

  • 15h00 : Amine Thabet, Assistant à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis : Majorité islamiste et laïcité kémaliste en Turquie
  • 15h20 : Hana Ben Abda, Assistante à la faculté des sciences juridiques, économiques et de gestion de Jendouba: La confrérie à l’épreuve de l’Etat démocratique en Egypte
  • 15h40 – 15h55 : Pause café
  • 16h00 : Moez Charfeddine, Assistant à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis : La débâcle des islamistes en Algérie
  • 16h20 : Alaya Allani, Historien chercheur à la Faculté des Lettres de la Manouba : Islamisme et démocratie en Libye (en arabe)
  • 16h40 : Débat

Aucun commentaire: