samedi 17 mars 2012

Grand Corps Malade live en Tunisie - communiqué

Attention événement ! Pour la première fois en Tunisie, le slameur français Grand Corps Malade viendra partager ses plus beaux textes avec le public tunisien.

De son premier album « Midi 20 » en 2006, qui fut rapidement un énorme succès, à son dernier opus « 3e temps», ce poète urbain des temps modernes a su se hisser au sommet de la scène musicale française et populariser le slam à travers ses textes tantôt engagés et bouillants, tantôt mélancoliques ou légers. Toujours avide de rencontres artistiques et musicales, il chante en duo sur son dernier album avec Charles Aznavour et a récemment enregistré le morceau « Inch’Allah » aux sonorités raï avec le chanteur algérien Reda Taliani.

Il chante la vie et l’optimisme, entre funk et rap. Accompagné de ses musiciens, Grand Corps Malade fera résonner, à Sousse le 29 mars, et Tunis le 31, son slam percutant et ses mots qui touchent.

Concerts organisés dans le cadre de la Francophonie par l'Institut français de Tunisie.

Renseignements pratiques :
Tarifs des billets : 7 DT et 10 DT (Pour être informé de la mise en vente des billets, merci de vous abonner à la lettre d'information)
  • Sousse : 29 mars, 20h, Théâtre Municipal - Tél : 73 227 935
  • Tunis : 31 mars, 21h, Théâtre Municipal - Tél : 71 259 499
Ces deux concerts événement seront accompagnés d'ateliers slam en direction des jeunes, animés par deux références de la scène slam tunisienne, Hatem Karoui et Anis Zgarni, ainsi que le slameur franco-tunisien Nebil Daghsen du groupe Kelem, à l'origine du premier spectacle de slam en France en 2001, lors des rencontres urbaines de la Vilette.
  • Mercredi 28 et jeudi 29 mars 2012, Maison des jeunes de Sousse., Ateliers animés par le slameur franco-tunisien Nebil Daghsen.
  • Vendredi 30 et Samedi 31 mars, Maison des jeunes de Ben Arous, Atelier animé par Hatem Karoui et Anis Zgarni.

Ateliers gratuits, inscriptions obligatoires. Dans la limite des places disponibles.
Tél : 52 270 168 ; walid@madeinrue.com

Aucun commentaire: