mercredi 7 mars 2007

Marc Lelangue en concert à Tunis le 21 mars 2007

Marc Lelangue en concert à Tunis
Apres Philippe Catherine à la clôture du Festival Méditerranéen de la Guitare en 2006, la Communauté française de Belgique Wallonie-Bruxelles nous régale encore une fois avec cette année en ouverture de la quatrième édition du même festival un autre grand maître de la guitare du plat pays : Marc Lelangue.

Marc Lelangue sera en concert le 21 mars 2007 au Théâtre Municipal de Tunis et pour que vous ne ratiez pas ce rendez-vous, voici quelques éléments biographiques issus de son site perso (marc-lelangue.net):

Le premier instrument de musique que maitrisa Marc Lelangue à l'académie de Wavre fut la clarinette. Intéressé par le Blues, il découvre assez rapidement Blind Lemon Jefferson et Blind Boy Fuller, mais c'est un disque de Big Bill Broonzy paru chez "Chant du Monde", dont les paroles figurent à l'intérieur de la pochette, qui met réellement le feu aux poudres: il en apprend les chansons par cœur, avant d'aller les chanter dans la rue, puis dans des endroits aussi inconnus que lui-même, étoffant en cours de route un répertoire de Blues rural que personne n'appelle encore "unplugged".

En 1984, après avoir formé son premier groupe, Marc Lelangue est programmé au Rythm'n Jazz Festival d'Ostende. Il continue à se produire partout où l'on veut bien de lui, participe au Festival des Lundis d'Hortense ainsi qu'aux tournées que cette association de musiciens met sur pied. En 1987, il assure à l'Ancienne Belgique la première partie de Johnny Copeland.
En 1990, il forme avec Patrick Deltenre (guitare), Michel Hatzigeorgiou (basse) et Thierry Gutmann (batterie) le groupe régulier qu'il espérait depuis longtemps. A l'automne 1991, le groupe accompagne la chanteuse de Chicago Zora Young pour une tournée de 16 dates en France, qui passe notamment par les " Nancy Jazz Pulsations " et le New Morning à Paris.

En 1992, le groupe participe au mémorable " Jazz Rallye " organisé dans le cadre de l'expo universelle de Séville et enregistre l'album "Blues you could Use" qui sort sur le label "Igloo".
La Belgique apprit alors qu'elle disposait d'un bluesman de grande stature, et que l'accent de Courtrai valait bien celui de Chicago pour chanter "Hoochie Coochie Man". En 1993, Michel Hatzigeorgiou quitte le groupe pour se consacrer au trio " Aka Moon " et est remplaçé par Daniel Romeo, qui accompagne le groupe au Printemps de Bourges. Le groupe donne notamment un concert avec Philip Catherine au festival Brosella Jazz.

Depuis, Marc Lelangue, qui s'est aussi fait une réputation avec les remarques et commentaires humoristiques dont il parsème ses concerts, se produit en Belgique et à l'étranger (France, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Suisse, Canada, Ukraine, Turquie, Tunisie, Algérie, Maroc, Bolivie, sans oublier le Grand-Duché de Luxembourg ou la Corse, sont les pays qui ont déjà reçu sa visite) tantôt avec son Bluesband, tantôt solo ou en duo acoustique, avec le guitariste Kevin Mulligan, les chanteurs-guitaristes Roland Van Campenhout ou Elmore D, ou les harmonicistes Steven De Bruyn ou Thierry Crommen.

Marc Lelangue est aussi luthier, il enseigne la guitare Blues lors des stages de l'Académie d'Eté à Libramont, ainsi que lors du stage de Pâques organisé chaque année à Virton par l'asbl Musique Acoustique.

Aucun commentaire: