vendredi 16 mars 2007

A propos de la ZanZanA On StagE du 15 mars 2007

C'est toujours avec beaucoup d'appréhensions que je me lance dans des aventures comme celle de la ZanZanA On StagE et je dois dire que sans Wessim Amara (**W**) et Mehdi Jouini (Madman), je ne me serai jamais laissé encourager par un pari aussi fou que celui la.

Car pour un pari fou s'en est un: sortir du confort et de la routine du studio 1, et aller tenter l'aventure dans un théâtre où on ne maîtrise pratiquement aucun des paramètres tellement ils sont nombreux: disponibilité d'une salle de spectacle, disponibilité des artistes, disponibilité de la logistique son et lumière, disponibilité de la technique radio, disponibilité du public et surtout, conjonction de tous les éléments de telle manière à ce que tout soit en ordre le jour J à 21h00? Il faut vraiment aimer son métier et avoir envie de donner du plaisir aux autres tout en se faisant plaisir pour tenter autant le diable.

Je peux dire aujourd’hui qu’avec Mehdi Jouini et Wessim Amara, nous formons une équipe de choc car ils ont l’art de me pousser à faire ce que j'aime le plus: tenter les expériences les plus folles et jouir (oui, je dis bien) de la réussite du projet.

Hier soir j'étais vraiment heureux.

Heureux que trois groupes tunisiens aient pu être diffusés par une radio tunisienne.

Heureux que des groupes tunisiens aient pu donner autant de bonheur à des spectateurs tunisiens et à des auditeurs tunisiens

Heureux que des auditeurs tunisiens aient pu écouter via une radio tunisienne des groupes tunisiens

Heureux que des spectateurs tunisiens aient adhéré au projet et qu'ils se soient déplacés pour voir des groupes tunisiens jouer dans un concert gratos organisé par une radio tunisienne.

Heureux que ce même public ai apprécié le spectacle dans le calme, le respect et la bonne humeur

Heureux que Noureddine El Ati nous ai généreusement ouvert les portes de l’Etoile du Nord, nous installant une scène et mettant à notre disposition salle de spectacle et loges.

Heureux que Hammouda nous ai gracieusement permis d’utiliser son matériel son et lumières, permettant aux groupes de disposer de retours, aux spectateurs du son adéquat et aux auditeurs un traitement sonore optimum.

Heureux de voir des médias tunisiens conventionnels aient eu envie de venir fouiner du coté de l’Etoile du Nord pour découvrir un autre visage de la jeunesse tunisienne. J’ai été interviewé par une journaliste de Le Temps et j’attends avec impatience de lire son reportage. J’ai même été interviewé par un animateur de Jawhara FM, venu couvrir une émission de RTCI.

Heureux que des médias non conventionnels aient mis du leur en offrant des services qui ne me sont pas venus à l’esprit, Tunizik ayant effectué un photoblog retranscrivant l’ambiance tout au long de l’émission. Darknoise étaient la aussi pour photographier et j’ai apprécié leur live report.

Heureux de voir des jeunes tunisiens proposer gracieusement leur services qui pour l’affiche et la bannière, qui pour installer le matos, qui pour filmer, qui pour faire le son…

Heureux que le live et sa diffusion ce soit globalement déroulés sans accrocs.

Heureux que trois illuminés de nationalité tunisienne, n’aient pas eu besoin d’une autre nationalité pour réaliser cette émission de radio qui vraiment n’est pas comme les autres.

Heureux que la ZanZanA On StagE ait pu à sa manière si différente accomplir un devoir de service public.

Heureux enfin que les retours des auditeurs aient été globalement si positifs.

Et tant de bonheur ça donne des ailes, ça donne tout simplement envie de retenter (retirer?) le coup.

Quelques liens:

1 commentaire:

Iskander a dit…

Ayya bravo ! Rabbi a3lik... J'aurai bien voulu ecouter ça.
A dimanche Karim