lundi 16 décembre 2019

JTC2019 - le palmarès

La 21ème édition des Journées Théâtrales de Carthage a vécu. Voici le palmarès.

Le prix de la diversité culturelle décerné par l’Organisation mondiale de la francophonie: « Marché noir » pièce d’Ali Yahyaoui, adaptée du texte « Dans la solitude des champs de coton » de Bernard Marie Koltés.

Prix de la sélection parallèle-Prix Salah Al-Qasab  : Abdelhalim Messaoudi pour « Al Raouha ».

Prix de l’UGTT pour la  meilleure technique : Zine Abdelkefi pour  « Blood moon » de Moez Mrabet et « Marché noir » d’Ali Yahyaoui.

Prix Néjiba Hamrouni pour la liberté d’expression décernée par le syndicat des journalistes :  « Zoom » de Hédi Abbes.


Prix des meilleures œuvres théâtrales pour les clubs de théâtre dans les prisons, les centres de rééducation des enfants en collaboration avec Enda et le Prix de l’Organisation mondiale contre la torture :
  • « La vie et le temps » de Salem El Ouerghi , 
  • « Jardin secret » d’Ali Mejri (prison de Mornaguia) 
  • « Errih el Barra » d’Ali Boukadi (Prison civile de Sfax).  
Prix de la meilleure pièce : « Le collier et le bracelet  » de Nasser Abdelmonem d’Egypte.

Prix de la meilleure œuvre théâtrale en arabe littéraire décerné par l’ALECSO : « Messages de liberté » de Hafedh Khlifa d’après le texte de Ezzedine Madani.

Prix du meilleur texte : Ali Abdennebi Zidi pour « Kalb Assit »

Prix de la meilleure mise en scène : Mohamed Elhor pour « Un autre ciel » (Maroc)

Prix de la meilleure scénographie : « La ville du Henné » de Youssef Al-Balouchi (Sultanat d’Oman).

Le prix d’interprétation féminine : Nadia Boussetta pour « Cicatrice » de Ghazi Zaghbani (Tunisie).

Le prix d’interprétation masculine : Raed Mohsen pour « Les espaces d’Ismaël » d’Ibrahim Hanoun  (Irak).

Aucun commentaire: