lundi 13 février 2012

Journée mondiale de la Radio

Aujourd'hui, c'est la première journée mondiale de la radio, une date proclamée par l’UNESCO pour célébrer la radio, favoriser la coopération internationale entre les diffuseurs et encourager les décideurs à créer et fournir un accès à l’information par le biais de la radio, y compris des radios communautaires.

Cette Journée est l'occasion d'attirer l'attention sur la valeur unique de la radio qui touche le public le plus large et connaît actuellement une évolution technologique tant sur sa forme que du point de vue des dispositifs utilisés.

La Journée mondiale de la radio vise à sensibiliser le public à l'importance de la radio, à inciter les décideurs à offrir un accès à l'information par la radio et à améliorer le travail en réseaux ainsi que la coopération internationale entre les diffuseurs.

A cette occasion, voici le message de la Directrice générale de l’UNESCO et du Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications

Il y a un siècle, la poétesse américaine Josephine Preston Peabody écrivait que le pouvoir qu’a la radio de « faire voler une pensée à travers le ciel » était une « merveille de l’univers ».

Depuis, le monde a changé. De nouvelles technologies sont apparues et la communication s’est approfondie. Pourtant, alors que nous nous avançons dans le XXIe siècle, le pouvoir de la radio reste aussi remarquable que jamais. Instaurée par la Conférence générale de l’UNESCO, cette première Journée mondiale de la radio est une occasion de rendre hommage à la faculté de transformation de la radio et d’en tirer tout le profit pour le bénéfice du plus grand nombre. Le 13 février marque aussi l’anniversaire du lancement de la Radio des Nations Unies en 1946.

À l’heure où les communications sont en pleine expansion, la radio conserve ses atouts qui font sa singularité. Technologie bon marché, relativement simple et largement accessible, elle n’a pas sa pareille pour toucher toutes les parties du monde et tous les membres de la société. Elle permet d’entretenir un lien solide avec les populations isolées et les groupes marginalisés, notamment en tant que canal éducatif. Elle est une puissante plate-forme de partage d’information et de promotion du débat public. Elle peut jouer un rôle vital en tant qu’outil de communication et de réaction en temps de crise et de catastrophe.

Irina Bokova (DG  UNESCO)
La radio n’est pas épargnée par la dynamique mondiale de changement. De nouvelles technologies lui permettent de migrer vers de multiples plates-formes de diffusion, telles qu’émetteurs hertziens, internet à haut débit et services mobiles. De nouveaux outils apparaissent pour la production de matériels radiophoniques, et la diffusion gagne en efficacité. La radio devient chaque jour plus numérique, démocratique et personnalisée.

Dans un monde en mutation, nous devons renforcer le rôle de la radio en tant qu’instrument de promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales, en particulier de la liberté d’expression. Cet objectif préside à l’engagement de l’UNESCO à soutenir la communication entre toutes les sociétés, dans le but d’approfondir la compréhension mutuelle par le biais « de la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ». L’UNESCO s’emploie à faire de la radio un instrument de paix, par le partage du savoir et de l’information sur la diversité des cultures, par l’encouragement au pluralisme des expressions et par un accès plus large aux connaissances.

À cette fin, l’UNESCO soutient les médias libres, indépendants et pluralistes sur toutes les plates-formes de diffusion – notamment les radios communautaires, les kits de démarrage « Radio-in-a-box » (stations radio mobiles), les radios sur ondes courtes et par satellite. L’Organisation forme le personnel, en mettant l’accent sur les femmes et les groupes marginalisés, et apporte son aide à la définition de normes en matière de politique à l’échelle mondiale et nationale – au moyen de ses indicateurs de développement des médias et séminaires sur la radiotélévision publique. Le soutien à la liberté d’expression est le fil conducteur de toutes ses activités.

L’Union internationale des télécommunications, avec son projet de « Connecter le monde », se réjouit de s’associer à cette Journée mondiale de la radio. L’UIT s’emploie à renforcer la radio et à faire en sorte que la technologie de communication la plus largement accessible, répandue et multilingue du monde conserve l’immense pouvoir qui est le sien de procurer des avantages sociaux et économiques, notamment aux populations rurales et aux communautés les plus isolées de la planète.
Activement impliquée dans la promotion des atouts de la radio depuis ses premiers jours, l’UIT est fière d’être l’organisatrice du spectre des radiofréquences qui permet la radiodiffusion à l’échelle mondiale. Sur cette base, l’UIT veille chaque jour à ce que la radio conserve dans les décennies à venir les atouts qui font sa force. 

Dans un monde en rapide mutation, nous devons tirer tout le parti de la capacité qu’a la radio de connecter les peuples et les sociétés, de favoriser le partage du savoir et de l’information et de renforcer la compréhension mutuelle. Cette Journée mondiale de la radio est une occasion de rendre hommage à cette merveille et de mobiliser son pouvoir pour le bénéfice de tous.

Aucun commentaire: