mardi 12 avril 2011

Révolution Tunisienne, trois mois après, EXPRESS FM ouvre sa grille aux Investisseurs Étrangers

Trois mois après le soulèvement populaire sans précédent qui a secoué le régime de l'ancien Président Tunisien déchu, Zine El Abidine Ben Ali, menant à sa fuite le 14 janvier 2011, les Tunisiens respirent la liberté et aspirent à un lendemain meilleur. Si la liberté et la dignité demeurent aujourd'hui incontestablement les premiers acquis à conserver, l'économie et la croissance sont indispensables pour garantir la pérennité de ces valeurs.

Express FM, fidèle à sa vocation économique, a observé avec optimisme mais aussi avec inquiétude la conjoncture économique actuelle. Un optimisme alimenté par la dynamique sociale et syndicale que connait le pays depuis trois mois et une inquiétude accrue à la vue de la « dégagemania » pratiquée à tort et à travers. Une réalité qui touche désormais tous les secteurs d'activité mais qui semble déranger particulièrement les investisseurs étrangers en Tunisie, dont certains (environ 1%) ont préféré quitter vers des pays aussi compétitifs mais plus stables.

Préoccupée par ce constat et consciente du rôle qu'elle peut jouer en tant que média pour asseoir les acquis de la Révolution Tunisienne et contribuer à la relance économique, Express FM ouvre sa grille le 13 avril 2011 aux acteurs de l'investissement étranger en Tunisie. Hommes d'affaires, dirigeants, chambres de commerce Tuniso-étrangères, ambassadeurs et haut responsables gouvernementaux défileront toute la journée sur les ondes de la radio pour exprimer leurs préoccupations et exposer leurs éventuels problèmes mais aussi pour parler de leur perception de l'avenir.


"Mercredi 13 avril 2011 : Journée Spéciale Investisseurs Etrangers en Tunisie"

Aucun commentaire: