jeudi 7 avril 2011

Aide humanitaire des Pays-Bas - Communiqué

Le gouvernement néerlandais a décidé de répondre favorablement à la demande de l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) en accordant une contribution supplémentaire d’un million d’euro pour l’accueil et le rapatriement vers leurs pays d’origine respectifs des migrants en provenance de la Lybie. Pour le Royaume des Pays-Bas il est très important que l’écoulement des migrants se poursuive à un rythme satisfaisant pour que les besoins humanitaires n’augmentent pas.

Jusqu’à ce jour environ 430.00 personnes ont quitté la Lybie. Parmi eux se trouve un grand nombre de migrants ouvriers du Bangladesh et des pays africains. A peu près de 120.000 personnes ont trouvé refuge dans des villages et des centres d’accueil proches de la frontière entre la Lybie et la Tunisie, l’Egypte, le Niger et l’Algérie. L’OIM est chargée d’assister au premier accueil et puis s’occupe du transport par avion, bateau ou par la route vers les pays d’origine.

Le gouvernement des Pays-Bas avait auparavant accordé une contribution d’un million d’Euro au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) pour appuyer l’opération d’urgence en Afrique du Nord, et 500.000 Euro à la Fédération internationale de la Croix-Rouge (IFRC).

Aucun commentaire: