lundi 7 avril 2008

CMAM - Journée de rencontres à Tunis du 7 au 11 avril 2008

Du 7 au 11 avril courant, le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes abritera une manifestation artistico scientifique, en partenariat avec l’Association culturelle Talìa (Belgique), L’Association “Limma”, Constantine (Algérie), le département des Etudes grecques, latines et musicales à la Faculté de Lettres et de Philosophie de Palerme(Italie).

Soutenue par la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh Pour Le Dialogue Entre Les Cultures, dans le cadre du programme « 1001 Actions pour le Dialogue », cette manifestation comprendra trois volets :
  • Un colloque intitulé : “Lieux et Espaces de Rencontres Musicales autour de la Méditerranée.” Musiques et chants traditionnels entre le Maghreb et la Sicile
  • Un concert de musique et de chants populaires siciliens
  • Un stage/ rencontre musicale.

L’idée de cette manifestation est née dans le sillage du projet « Funduq, héritage, recherche et création » initié par le musicien (saxophoniste) belge d’origine sicilienne, Pierre Vaïana, qui collabore avec le Centre des Musiques Arabe et Méditerranéennes depuis plus de cinq ans, en tant que chef du fil de la partie belge du projet de l’Ecole de jazz.

Le colloque qui s’étalera sur deux jours ( lundi 7 et mardi 8 avril) verra la participation d’éminents chercheurs et ethnomusicologues siciliens et tunisiens et sera co-dirigé par Mourad Sakli et Girolamo Garofalo.

Parmi les thèmes qui seront développés par les participants, on retiendra côté italien :
  • Formes sonores et espaces symboliques dans la musique traditionnelle sicilienne, les chants des pécheurs de thon en Sicile,
  • les Fundouqs de la Province de Palerme : un premier inventaire,
  • la grammaire musicale des chants de charretiers siciliens : de la structure profonde à l’ornementation mélismatique,
  • « Le retour malheureux » : histoires des migrants de la Tunisie vers la Sicile,
  • Etre « Sicilien » à Tunis : deux générations en confrontation,
  • Musique traditionnelle et espaces du rite en Sicile (installation audiovisuelle).

Côté tunisien, les intervenants à ce colloque traiteront des thèmes suivants :
  • La zaouia comme espace de pratique musicale ;
  • Les Fondouks de la Médina de Tunis ;
  • Musique et communauté italienne à Tunis ;
  • Cadres de production musicale: l’exemple de l’île de Jerba.

Prévu pour le mardi 8 avril à 20h00, le concert de musique et chants populaires siciliens, sera donné par des étudiants du Laboratoire d’Ethnomusicologie de la Faculté de Lettres et de Philosophie de l’Université de Palerme (Italie), et des musiciens invités, sous la direction artistique de Girolamo Garofalo.

Le troisième et dernier volet de cette manifestation, prévu du mercredi 9 au vendredi 11 avril, prendra la forme d’un stage /rencontre musicale dans le cadre des ateliers de recherche. Y prendront part : les étudiants et musiciens du Laboratoire d’Ethnomusicologie de la Faculté de Lettres et Philosophie de l’Université de Palerme (Italie) et les étudiants de l’Ecole de Jazz du CMAM. Sous la double direction pédagogique de Fawzi Chekili, coordinateur tunisien et de Pierre Vaiana, coordinateur belge, avec le partenariat de l’AKDT (Belgique) et l’aide de la Région Wallonie-Bruxelles.

Rappelons que le projet de l’Ecole de Jazz, lancé il y a trois ans a été récemment reconduit dans le cadre de l’accord tri annuel de coopération entre la Tunisie et la Communauté française de Belgique.

Aucun commentaire: