mardi 4 décembre 2007

Hommage à Ahmed Bahaeddine Attia au festival de Marrakech

La 7e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) aura lieu du 7 au 15 décembre. 110 films représentant 23 pays seront projetés tout au long des neuf jours de cette manifestation. L’ouverture de cette manifestation sera assurée par le long métrage britannique de Shekhar Kapur « Elizabeth : The golden age ».

La Tunisie ne sera présente qu’à travers l’hommage rendu au regretté producteur Ahmed Bahaeddine Attia à qui un hommage sera rendu ainsi qu’à deux autres génies du 7e art disparus cette année, le réalisateur italien Michelangelo Antonioni et le cinéaste suédois Ingmar Bergman.

Pour les quatre prix (Etoile d’or, grand prix, prix du jury, prix d’interprétation féminine et prix d’interprétation masculine), 14 films seront en lice: « Les Jardins de Samira » (Maroc), « Sugisbal » d’Estonie, « L’envers du miroir » (Algérie), « Funukedomo » (Japon), « Grand hotel » (République Tchèque), « Miehen tyô » (finlande), « Tirador » (Philippines), Kremen (Russie), « Hong se kang bai yin » (Chine), « The savages » (Etats-Unis), « Klopka » (Serbie), « Partes Usadas » (Mexique), « Geomen Tangyi » (Corée du sud) et « Wolfsbergen » (pays-bas).

Le réalisateur d’origine tchèque Milos Forman présidera la 7e édition du FIFM. Il sera entouré des cinéastes marocain Hamid Bennani, russe Pavel Lounguine, français Claude Miller et indien Shekhar Kapur, de l'acteur britannique John Hurt et des actrices française Aïssa Maïga, américaine Parker Posey et espagnole Aitana Sanchez-gijon.

Un hommage sera rendu au cinéma égyptien, qui fête ses cent ans, avec la projection d'une quarantaine de films de 1937 à aujourd'hui dont « L’Hymne de l’espoir », tourné dans les années 30 avec la participation de la diva Oum Kalthoum et « Imarat Yacoubian » (L’immeuble Yacoubian), le plus récent film interprété par Adel Imam.

Avec le panorama du cinéma marocain, les séances "coups de coeur" et les films hors compétition c'est au total 110 films représentant 23 nationalités qui seront présentés.

En 2006, le grand prix du sixième Festival international du film de Marrakech (FIFM), l'Etoile d'or, avait été décerné au film allemand Der Rote Kakadu (Le Perroquet Rouge) réalisé par Dominik Graf. Le jury était présidé par Roman Polanski.


Plus d’infos sur le site officiel au http://www.festival-marrakech.com/

1 commentaire:

YASMINA a dit…

Et bien ça l'air intéressant, je serai à Marrakech le WE prochain, j'irai faire un tour..
J'y étais l'année dernière aussi et la ville était trés animée pour l'occasion..