vendredi 28 septembre 2007

Dr Sheikh Muszaphar Shukor Al Masrie bin Sheikh Mustapha

Pour qu'un musulman puisse se faire respecter, il doit d'abord se respecter soi même et respecter ses origines, sa communauté, ses principes. Des exemples de gens qui se renient pour mieux se faire integrer on en voit tous les jours. Mais lorsqu'on voit quelqu'un réussir sa mission tout en restant soi même, sans muer et changer de peau, en restant stoïque devant les influences et le difficultés moi je dis bravo!

Bravo à Sheikh Muszaphar Shukor, premier spationaute malaisien de son état, qui doit malgré l'importance de sa mission, va non seulement décoller du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) le 10 octobre à bord d’une fusée russe Soyouz, séjourner neuf jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS), mais surtout espère pouvoir observer le jeûne dans l’espace pendant la période du ramadan.

Il aurait put utiliser mille arguments pour ne pas jeuner, il a préféré relever le challenge et l'explique lors d'une conférence de presse: "Si on ne peut pas observer le rituel (du ramadan) dans l’espace, on est autorisé à le faire en revenant. Mais en tant que musulman, j’espère jeuner dans l’espace"

Il a ainsi demandé conseil au département du Développement islamique de Malaisie qui a publié un fascicule de 20 pages précisant les règles à observer dans l’espace pendant le ramadan, des prières aux ablutions.

Théoriquement, un musulman devrait prier 80 fois par jour à bord de l’ISS, la station effectuant 16 rotations toutes les 24 heures autour de la Terre. Le fascicule du spationaute musulman a réduit toutefois cette obligation à cinq fois par jour, comme sur terre, l’heure des prières étant calée sur celle de Baïkonour.

Parmi les recommandations de ce guide, la manière de prier en apesanteur: "Si vous ne pouvez pas vous tenir droit debout, vous pouvez vous baisser (...) vous assoir. Et si vous ne pouvez vous assoir, vous devriez vous allonger".

On suivra donc avec intérêt et fierté la mission du Dr Sheikh Muszaphar Shukor Al Masrie bin Sheikh Mustapha qui a 35 ans prendra inch'Allah place à bord du Soyouz avec le Russe Iouri Malentchenko et l’Américaine Peggy Whitson.

Bon voyage et bon Ramadan

3 commentaires:

Abderraouf a dit…

"On suivra donc avec intérêt et fierté la mission du Dr Sheikh Muszaphar Shukor Al Masrie bin Sheikh Mustapha qui a 35 ans prendra inch'Allah place à bord du Soyouz"
salem, comment ça va, je suis de retour et comme par hazard, en voulant prendre de tes nouvelles je fais cette belle découverte. Je me suis frotté les yeux avant de croire, Karim Ben Amor écrit des articles pareils!!, j'espère que ça reflète un changement depuis le mois de juillet dernier.
wassalam.

rasta_raf a dit…

Héhé ! Comment faire des Briks en apesanteur :D

Karim BENAMOR a dit…

@rasta_raf
On lui donnera du brik dannouni !! lool

@abderraouf
Je n'ai pas changé, c toi qui ne comprends tout simplement pas qu'on peut être arabe musulman et écouter du metal. Rabbi yahdik